Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Vingt statues du "chat" de Philippe Geluck exposées sur les Champs-Élysées

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

L'exposition "Le Chat déambule" commence vendredi 26 mars et va durer jusqu'au 9 juin sur les Champs-Élysées de Paris. Vingt statues en bronze représentant le fameux Chat de l'artiste Philippe Geluck.

L'artiste Philippe Geluck devant l'une de ses sculptures exposées à partir de ce vendredi sur les Champs-Élysées de Paris
L'artiste Philippe Geluck devant l'une de ses sculptures exposées à partir de ce vendredi sur les Champs-Élysées de Paris © Radio France - Simon Cardona

Vingt "chat" vont traîner leurs pattes sur la plus belle avenue du monde pendant deux mois environ. Le dessinateur et sculpteur belge Philippe Geluck expose vingt sculptures, du 26 mars au 9 juin. Des matous en bronze, de deux mètres de hauteur et alignés tous les 20 mètres, en remontant l'avenue depuis la place de la Concorde.

Pour cette exposition, même les sculptures respectent la distanciation physique
Pour cette exposition, même les sculptures respectent la distanciation physique © Radio France - Simon Cardona

Philippe Geluck dessinateur mais aussi sculpteur

Philippe Geluck avait déjà exposé une sculpture du Chat, en résine. C'était en 2003 à l'École nationale des beaux-arts. Cinq ans après, il s'essayait au bronze. Jusqu'à en accumuler plus d'une dizaine. "Je me suis dit que ça aurait de la gueule de faire 29 ans après Botero une exposition sur les Champs-Élysées avec des sculptures en bronze", explique l'artiste belge.

Une sculpture et une fontaine pour le même prix
Une sculpture et une fontaine pour le même prix © Radio France - Simon Cardona

L'organisation de l'exposition était prête il y a un an. Elle n'était donc pas spécialement prévue pour contourner les règles sanitaires. Mais ça tombe pile poil pour Philippe Geluck et son Chat : "Aujourd'hui elle prend un autre sens. Dans une période où les musées sont fermés, où les salles de spectacles n'ouvrent plus leurs portes où les cinémas sont fermés, il n'y avait qu'une solution : que l'art descende dans la rue et soit à la disposition de tous. C'est gratuit, c'est aéré."

Le Chat de Geluck se venge pour tous ses congénères, écrasés par des véhicules imprudents.
Le Chat de Geluck se venge pour tous ses congénères, écrasés par des véhicules imprudents. © Radio France - Simon Cardona

Sylvie et Bernard trainent devant les Chats. Ils sont venus spécialement d'Argenteuil pour ça : "Plus de musée, plus d'expo plus rien. Alors là, c'est l'idéal. Cette avenue est presque faite pour ça."

"On a largement la place, on peut se balader, confirme Houyem, qui a voulu faire découvrir le plus connu des matous belges à sa fille de 4 ans."Là, je suis à moins de 10 kilomètres de chez moi, on est bien quoi!"

Les scultptures laissent la part belle à l'humour si caractéristique de leur auteur Philippe Geluck
Les scultptures laissent la part belle à l'humour si caractéristique de leur auteur Philippe Geluck © Radio France - Simon Cardona

Après Paris, les chats iront à Bordeaux et Caen

Après Paris, les 20 sculptures seront exposées à Bordeaux, Caen, puis dans une dizaine de villes françaises et européennes. Ensuite les chats rentreront chez eux à Bruxelles, au moment de l’inauguration du Musée du Chat et du dessin d’humour.

Au total, 20 sculptures en bronze sont exposées jusqu'au 9 juin le long des Champs-Élysées
Au total, 20 sculptures en bronze sont exposées jusqu'au 9 juin le long des Champs-Élysées © Radio France - Simon Cardona
Choix de la station

À venir dansDanssecondess