Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La tour de l'horloge, tout un chantier

EN IMAGES - Auxerre : la tour de l'horloge retrouve ses cloches

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

À Auxerre, les trois cloches de la Tour de l'Horloge en pleine rénovation, sont de retour. Elles avaient été démontées au mois de décembre pour subir un "toilettage". Mercredi matin, elles ont retrouvé leur emplacement.

 La cloche d'une tonne et demie de la tour de l'horloge à Auxerre (Yonne) a retrouvé sa place ce mercredi.
La cloche d'une tonne et demie de la tour de l'horloge à Auxerre (Yonne) a retrouvé sa place ce mercredi. © Radio France - Thierry Boulant

Le chantier de rénovation de la tour de l'Horloge à Auxerre (Yonne) avance. Ce mercredi, la tour a retrouvé ses trois cloches. Depuis le mois de décembre, elles se refaisaient une beauté entre les mains d'un campaniste autrichien. Après ce toilettage, les trois cloches ont repris leur place. Pour les deux plus petites, le monte-charge a suffi, mais pour la plus grosse qui pèse un peu plus d'une tonne et demie, une grue a été nécessaire.

L'opération de levage de la Cloche a duré presque quarante minutes
L'opération de levage de la Cloche a duré presque quarante minutes © Radio France - Thierry Boulant

La Tour de L'Horloge à Auxerre a retrouvé sa cloche grâce à une opération accomplie au millimètre

Une grue pour soulever la cloche

Il a fallu une quarantaine de minutes pour reloger la cloche à une trentaine de mètres au dessus du sol. Une manœuvre aux multiples obstacles. "La difficulté, c'est l'emplacement, la hauteur et surtout l'impossibilité de s'appuyer sur les échafaudages, ils sont en suspension", explique Nicolas Ceschin qui conduit les travaux de restauration de la tour, "d'où la nécessité d'un chariot avec des rails pour supporter la charge là-haut. "

Maxime Contini aux commandes de la grue est guidé par son Chef de manœuvre.
Maxime Contini aux commandes de la grue est guidé par son Chef de manœuvre. © Radio France - Thierry Boulant

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Une manœuvre tout en douceur

Pour remettre la belle dans son emplacement, il faut s'appliquer raconte Maxime Contini, grutier de la société Senonaise Jagulak : "Il faut y aller en douceur", précise t-il. "Il n'y a pas grande place là-haut. Il ne faut pas se louper, surtout quand il y a du monde autour". En haut, Jean-Luc Galaré, le  chef de manœuvre le guide avec un talkie walkie. "Comme c'est un peu étroit", explique-t-il, "il faut un bon guidage. Le petit passage délicat, en définitive, c'est avec la flèche, il ne faut surtout pas toucher l'échafaudage avec le bras de grue." 

La cloche arrive dans son logement.
La cloche arrive dans son logement. © Radio France - Thierry Boulant

"On ne fait pas ça tous les jours" - Un grutier

Une vingtaine de badauds, plein d'admiration, ont assisté à ce retour au bercail de la cloche pour le plus grand plaisir de nos grutiers. "Pour nous, c'est flatteur", insiste Jean-Luc Galaré, "c'est quand même une opération relativement délicate. Il y a du monde. Cela change de nos opérations de grutage habituelles. On ne fait pas ça tous les jours."

Les trois cloches ont été restaurées en Autriche
Les trois cloches ont été restaurées en Autriche © Radio France - Thierry Boulant

Fin des travaux l'année prochaine

Il faudra attendre 2022 et la fin des travaux pour entendre la grosse cloche et ses deux petites sœurs carillonner à nouveau. Le coût global de la restauration de la tour de l'horloge est de 2,6 millions d'euros.

Une vingtaine de badauds ont immortalisé l'instant au pied de la Tour de l'horloge à Auxerre
Une vingtaine de badauds ont immortalisé l'instant au pied de la Tour de l'horloge à Auxerre © Radio France - Thierry Boulant
Choix de la station

À venir dansDanssecondess