Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - À Sarlat, le repas démesuré de Fest'oie continue de séduire, parce que "le gras, c'est la vie !"

-
Par , France Bleu Périgord

Plus de 950 personnes se sont assises aux tables du repas périgourdins de Fest'Oie ce dimanche. Un repas tout en démesure, presque 100 % viande, où les mots d'ordre sont terroirs, tradition et bonne humeur.

Après les rillettes d'oie en guise d'amuse bouche, place aux saucisses à l'oie en première entrée.
Après les rillettes d'oie en guise d'amuse bouche, place aux saucisses à l'oie en première entrée. © Radio France - Noémie Philippot

C'est le moment phare de Fest'Oie à Sarlat : le repas périgourdin. Un repas tout en démesure, puisque plus de 950 personnes étaient à table, pour déguster pas moins de quatorze plats à base d'oie

Le menu du repas géant de Fest'Oie 2019. Quatorze plats, et des à côtés.
Le menu du repas géant de Fest'Oie 2019. Quatorze plats, et des à côtés. © Radio France - Noémie Philippot

"Le gras, c'est la vie !" lance Marie-Pauline en éclatant de rire, avant de continuer : "Qu'est-ce qui est local ici ? C'est l'oie, c'est le canard, à un moment donné il faut être cohérent. Manger sainement, c'est bien, mais aujourd'hui, non." Elle vient de Limoges, ce repas est une première pour elle, hors de question de ne pas goûter à tous les plats

Marie-Pauline (à droite avec les lunettes noires)  est venue de Limoges avec une vingtaine d'amis.
Marie-Pauline (à droite avec les lunettes noires) est venue de Limoges avec une vingtaine d'amis. © Radio France - Noémie Philippot

Saucisses, magrets, foie gras, gésiers, steaks... au total, il y a plus d'une tonne de viande d'oie en cuisine. À l'heure où le mouvement végan et les régimes en tout genre sont à la mode, en Dordogne, difficile de se passer de viande bien cuisinée et bien assaisonnée. Bruno est né à Sarlat, et il confirme : "Je suis un Périgourdin de souche et l'esprit végan... il n'est pas forcément très très présent, s'amuse-t-il. Quand on prend des repas traditionnels périgourdins, on cherche un peu la verdure et les légumes."

Il y avait quand même quelques pointes de vert dans le repas, comme cette salade avec les gésiers, ou des haricots verts servis avec le steak d'oie.
Il y avait quand même quelques pointes de vert dans le repas, comme cette salade avec les gésiers, ou des haricots verts servis avec le steak d'oie. © Radio France - Noémie Philippot

Nous on aime ce qui est bon, ce qui tient au ventre, qui a de la saveur, le terroir, c'est ça la vie !" - Patrick est venu de Marseille pour profiter du repas géant.

Patrick est venu de Marseille spécialement pour vivre la tradition et le terroir périgourdin à Sarlat, pendant Fest'Oie. Surtout, ne lui parlez pas de manger moins de viande : "Très peu pour nous ! Nous on aime ce qui est bon, ce qui tient au ventre, qui a de la saveur, le terroir, c'est ça la vie !"

De la viande d'autant plus irrésistible ici puisqu'on ne mange que de l'oie, met d'exception. Et les gourmets sont formels : l'oie, une fois qu'on y goutte, on ne la quitte plus. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess