Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

PHOTOS - "Il y avait une énergie folle" : les fans émus au concert-test d'Indochine à Bercy

La musique a repris ses droits à Bercy avec un concert-test du groupe Indochine ce samedi 29 mai. Dans la salle parisienne, 5.000 spectateurs ont retrouvé l'ambiance dont ils étaient privés depuis de longs mois à cause de la pandémie de Covid-19.

Les 5.000 spectateurs ont été tirés au sort.
Les 5.000 spectateurs ont été tirés au sort. © AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

C'est une scène que l'on n'avait plus vue en France depuis des mois à cause du coronavirus : 5.000 spectateurs dansant et chantant dans une salle de concert. Elle a lieu ce samedi 29 mai à Bercy à l'occasion d'un concert-test du groupe Indochine. Il est destiné à mesurer la transmission ou non du virus lors d'un tel événement et à déterminer les conditions de la reprise des concerts debout.

Le DJ français Etienne de Crécy assure la première partie, devant un public euphorique. "On revit", s'enthousiasment certains spectateurs. Dans la fosse, le sol vibre, les corps s'effleurent... Des sensations presque oubliées. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Emotion intense dans le public lorsque les lumières s'éteignent et que le concert test démarre enfin.
Emotion intense dans le public lorsque les lumières s'éteignent et que le concert test démarre enfin. © Radio France - Claire Leys

Après une attente insoutenable, Indochine fait son entrée, pour le plus grand plaisir des fans. Le groupe mythique enchaîne les tubes. "Nous on veut vivre... encore plus fort" : les paroles de la chanson "Marilyn" prennent un sens tout particulier pour la foule. 

Le reportage au concert test de l'Accor Arena

Lors de ce concert pour l'instant exceptionnel, car il s'agit d'une expérimentation scientifique, le groupe Indochine, formé en 1981, a déroulé ses classiques.
Lors de ce concert pour l'instant exceptionnel, car il s'agit d'une expérimentation scientifique, le groupe Indochine, formé en 1981, a déroulé ses classiques. © Radio France - Claire Leys
Le public masqué mais euphorique à Bercy pour le concert test d'Indochine, organisé avec l'APHP.
Le public masqué mais euphorique à Bercy pour le concert test d'Indochine, organisé avec l'APHP. © Radio France - Claire Leys

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

A la sortie, Clémence est enthousiaste : "c'était extraordinaire, il y avait une énergie folle, on sentait que les artistes étaient émus de retrouver leur public. J'espère qu'on pourra revivre cette émotion rapidement". 

Les résultats préliminaires de ce concert-test attendus fin juin

Plus de 20.000 personnes avaient candidaté pour assister à ce concert et 5.000 ont été tirées au sort. Un autre groupe de 2.500 volontaires a été constitué pour suivre le concert depuis leur domicile et ainsi permettre de comparer le taux éventuel de contamination au Covid-19.

Les participants à cette expérience se sont engagés à respecter le protocole scientifique de l'étude. Il s'agit notamment de réaliser un test antigénique maximum 72h avant le concert, de porter le masque, d'utiliser du gel hydroalcoolique, puis de réaliser un nouveau dépistage, PCR, sept jours après l'événement.

Un protocole sanitaire strict a été mis en place.
Un protocole sanitaire strict a été mis en place. © AFP - STEPHANE DE SAKUTIN

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

L’hypothèse est qu’un test de dépistage négatif en amont du concert permet de limiter considérablement le risque de générer des foyers infectieux de transmission. "Notre hypothèse, c'est que le nombre de positifs sera proche dans les deux populations et donc la reprise des concerts sans distanciation pourrait être mise en place, avec un protocole de testing en amont et en ne laissant entrer que des gens testés négatifs, le temps que la vaccination soit suffisamment élevée", a détaillé Constance Delaugerre, virologue de l'hôpital parisien Saint-Louis, à la tête du projet. Les résultats préliminaires seront connus fin juin et les résultats définitifs durant l'été.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess