Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs
Dossier : Le Festival de Loire à Orléans

PHOTOS - Au Festival de Loire, les chevaux aussi montent en bateau !

-
Par , France Bleu Orléans

Laurette et Fripon, deux chevaux de trait, font aussi leur festival de Loire à Orléans. C'est la 5e édition à laquelle ils participent et pour respecter la tradition, eux aussi montent en bateau ! Plus précisément sur un passe-cheval, très utilisé jusqu'à la fin du 19e siècle.

Laurette et Fripon paradent pour la 5ème fois au Festival de Loire
Laurette et Fripon paradent pour la 5ème fois au Festival de Loire © Maxppp - Clémence Gourdon Negrini

Orléans, France

Vous les avez peut être croisés en vous promenant au Festival de Loire : Laurette et Fripon, deux chevaux de trait. Ils y participent pour la 5e et dernière fois, avant de prendre une retraite bien méritée. Et si vous ne les croisez pas sur les quais, c'est qu'ils sont sur l'eau. France Bleu Orléans a embarqué avec eux sur un traditionnel passe-cheval.

Chacun pèse environ 600 kilos ! Alors au moment de monter sur cette petite barque, on se demande si on ne va pas finir à l'eau. Mais Gilles Mechin, de l'association Gens d'Louère qui a construit le bateau, l'assure : son passe-cheval a été imaginé dans les règles de l'art.

Ce sont des bateaux inspirés de ceux du 19ème siècle. Ils sont fabriqués en chêne donc assez costaud pour supporter ces deux chevaux de trait." Gilles Mechin

Laurette et Fripon aussi sont parfaitement appropriés. Les deux chevaux de trait sont parmi les plus légers de leur race. Au 19ème siècle, explique le propriétaire des chevaux Christian Chenu, "pour entretenir les îles de la Loire, on faisait passer les chevaux d'un bord à un autre, mais aussi des moutons ou des vaches."

Autre aptitude de ces animaux : le halage des bateaux, lorsque le courant n'était pas au rendez-vous par exemple. A deux, ils pouvaient tirer plus de dix bateaux en même temps.

Au Festival de Loire, les chevaux aussi embarquent ! - Radio France
Au Festival de Loire, les chevaux aussi embarquent ! © Radio France - Clémence Gourdon Negrini
A eux deux, Fripon et Laurette pèsent plus de 1.200 kilos. Un passe-cheval est conçu pour accueillir un peu plus. - Radio France
A eux deux, Fripon et Laurette pèsent plus de 1.200 kilos. Un passe-cheval est conçu pour accueillir un peu plus. © Radio France - Clémence Gourdon Negrini
Un passe-cheval pouvait, au 19ème siècle, supporter au moins 3 chevaux de trait  - Radio France
Un passe-cheval pouvait, au 19ème siècle, supporter au moins 3 chevaux de trait © Radio France - Clémence Gourdon Negrini
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu