Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Balade en dameuse au Col de Porte en Isère

-
Par , France Bleu Isère

Pendant les vacances scolaires, la petite station iséroise du Col de Porte propose aux touristes des initiations en dameuse, après la fermeture des pistes.

Clément, exploitant forestier, conduit la dameuse du Col de Porte tous les soirs.
Clément, exploitant forestier, conduit la dameuse du Col de Porte tous les soirs. © Radio France - Justine Dincher

Comme dans d'autres stations, au Col de Porte (Isère), pendant les vacances scolaires, les touristes peuvent faire un tour de dameuse après la fermeture des pistes. Cette activité permet de découvrir les coulisses de la petite station chartrousine. "Ce sont des engins qui valent 400.000 euros", explique Didier Bic, le gérant de la station, "ce sont des belles bêtes en terme d'hydraulique et d'électronique".

Cinq heures de travail tous les soirs

Depuis quatre ans, Clément, exploitant forestier le jour, est dameur le soir. Lorsque la nuit tombe, il commence à nettoyer, balayer, lisser les pistes, "un travail d'orfèvre". La tâche dure environ cinq heures. Clément conduit une dameuse rouge Ferrari équipée de deux grosses chenilles. "J'aime bien les engins, c'est un plaisir, commente Clément, c'est agréable de travailler la nuit, je vois des beaux couchers de soleil, même si l'hiver est un petit peu long et qu'on est content quand cela se termine". 

Depuis le début des vacances scolaires d'hiver, Clément n'est plus tout seul les soirs dans sa cabine. Il se transforme en guide de montagne. "On fait profiter les gens pour faire de la dameuse. C'est une première et cela a l'air de plaire, parce que les gens ne se rend pas vraiment compte du travail qui a été fait la nuit sur les pistes".

Ce jour-là, Lucas, 12 ans, et son père ont embarqué dans la dameuse de Clément : "C'est pas mal au niveau des sensations quand on descend sur les pistes, le chauffeur est très sympa et nous explique bien son métier". Leur tour de manège aura duré une petite demi-heure, mais c'est variable selon les envies des clients.

ÉCOUTEZ | En piste dans la dameuse de Clément.

Dans la cabine de Clément

Cette dameuse rouge coûte environ 400.000 euros.
Cette dameuse rouge coûte environ 400.000 euros. © Radio France - Justine Dincher
Tous les soirs, pendant environ 5 heures, Clément "travaille" les pistes.
Tous les soirs, pendant environ 5 heures, Clément "travaille" les pistes. © Radio France - Justine Dincher
Le dameur assiste tous les soirs à de beaux couchers de soleil.
Le dameur assiste tous les soirs à de beaux couchers de soleil. © Radio France - Justine Dincher
Choix de la station

À venir dansDanssecondess