Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Fêtes de Bayonne 2019

[PHOTOS] Bayonne : la rue Marsan investie par les parapluies rouges et blancs pendant les fêtes

-
Par , France Bleu Pays Basque

Comment se distinguer quand l'on tient l'une des centaines de peñas à Bayonne pendant les fêtes ? Pour mieux se faire repérer, la bande de copains de la peña Muskerrak, rue Marsan, a eu l'idée de suspendre 230 parapluies rouges et blancs à 8 mètres au-dessus de la chaussée.

 Les 230 parapluies sont suspendus à 8 mètres de hauteur par rangée de quatre.
Les 230 parapluies sont suspendus à 8 mètres de hauteur par rangée de quatre. © Radio France - Caroline Félix

Bayonne, France

C'est la deuxième année qu'ils investissent la rue de Marsan à Bayonne : les 230 parapluies rouges et blancs qui forment comme un toit en toile au-dessus de la chaussée. Ils indiquent la peña Muskerrak. C'est poétique et pratique pour se distinguer au milieu de la centaine de peñas qui vont ouvrir à partir de mercredi soir.

Les parapluies sont suspendus à 8 mètres au-dessus du sol. Le câble est fixé aux parois des immeubles, avec l'accord des propriétaires.  - Radio France
Les parapluies sont suspendus à 8 mètres au-dessus du sol. Le câble est fixé aux parois des immeubles, avec l'accord des propriétaires. © Radio France - Caroline Félix
Mathieu a eu l'idée des parapluies en visitant Lisbonne, où il a vu une installation du même type. - Radio France
Mathieu a eu l'idée des parapluies en visitant Lisbonne, où il a vu une installation du même type. © Radio France - Caroline Félix
"C'est long, mais quand on voit que les gens prennent des photos et apprécient la déco de la rue, ça vaut le coup", explique Benoît, après avoir passé sa journée à suspendre des parapluies. - Radio France
"C'est long, mais quand on voit que les gens prennent des photos et apprécient la déco de la rue, ça vaut le coup", explique Benoît, après avoir passé sa journée à suspendre des parapluies. © Radio France - Caroline Félix
L'installation restera visible jusqu'au 15 août. - Radio France
L'installation restera visible jusqu'au 15 août. © Radio France - Caroline Félix
Deux nacelles ont servi à l'installation des 250 parapluies - Radio France
Deux nacelles ont servi à l'installation des 250 parapluies © Radio France - Caroline Félix
L'installation va rester jusqu'au 15 août - Radio France
L'installation va rester jusqu'au 15 août © Radio France - Caroline Félix