Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

PHOTOS - Johnny Hallyday : les copains de régiment d'Offenbourg rouvrent leur album souvenir

mercredi 6 décembre 2017 à 16:09 Par Aude Raso, France Bleu Alsace et France Bleu

Jean-Marie et René, deux Alsaciens, ont côtoyé Johnny Hallyday de 1964 à 1965, au sein du 43e régiment d'infanterie de marine d'Offenbourg, en Allemagne.

René Hivert et Jean-Marie Elkeries, à Eschau, le 6 décembre 2017
René Hivert et Jean-Marie Elkeries, à Eschau, le 6 décembre 2017 © Radio France - Aude Raso

Alsace, France

"On a perdu un copain... Un copain de régiment." Dans sa maison à Eschau (Bas-Rhin), Jean-Marie Elkeries a les larmes aux yeux, mercredi 6 décembre, quelques heures après l'annonce de la mort de Johnny Hallyday. Pour l'occasion, René Hivert, s'est installé à sa table, où les deux Alsaciens étalent leurs photos souvenirs. Ils ne s'étaient pas revus depuis 1965, date de la fin de leur service militaire au sein du 43e régiment d'infanterie de marine d'Offenbourg, en Allemagne. À l'époque, ils côtoient un certain Jean-Philippe Smet, alias Johnny Hallyday, alors âgé d'un peu plus de 20 ans.

"Il nous laisse plein de tristesse"

Les photos en noir et blanc défilent entre les mains des deux hommes. Jean-Marie feuillette son précieux album, son "jardin secret", dit-il. On y voit un Johnny Hallyday en capitaine de char, Sylvie Vartan perchée sur le canon. Ou encore un Johnny Hallyday jouant de la guitare pour ses camarades : "On était en manœuvre à Stetten et il jouait pour nous au bivouac", raconte Jean-Marie. En 1964, pendant six mois, il partage la chambre de celui qui est déjà "l'idole des jeunes".

Photo de Johnny Hallyday prise par René Hivert en 1964-1965 - Radio France
Photo de Johnny Hallyday prise par René Hivert en 1964-1965 © Radio France - Aude Raso
Photo de Johnny Hallyday prise par Jean-Marie Elkeries en 1964 - Radio France
Photo de Johnny Hallyday prise par Jean-Marie Elkeries en 1964 © Radio France - Aude Raso

Les premiers jours, nous étions autant impressionnés d'être avec Johnny, que lui l'était d'être avec nous.

Photo de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan prise par René Hivert en 1964 - Radio France
Photo de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan prise par René Hivert en 1964 © Radio France - Aude Raso

Quand les autres du régiment recevaient une lettre par jour, Johnny, lui, en recevait 500, voire 600.

Photo de Johnny Hallyday prise par Jean-Marie Elkeries en 1964 - Radio France
Photo de Johnny Hallyday prise par Jean-Marie Elkeries en 1964 © Radio France - Aude Raso

"Au début, on ne savait pas s'il fallait le vouvoyer, l'appeler Johnny ou Jean-Philippe [Smet]", raconte René. "Johnny était un homme très simple, acquiesce Jean-Marie. Il parlait avec tout le monde. Il m'a remplacé pendant une garde. Il est même venu chez moi, à Strasbourg, dans le quartier du Neudorf." Neuf ans après son service militaire, Jean-Marie a revu Johnny Hallyday dans sa loge au Tivoli à Strasbourg et a eu les larmes aux yeux quand le chanteur s'est immédiatement souvenu de son nom.

René, lui, était vaguemestre au régiment, chargé du colis postal. "Quand les autres recevaient une lettre par jour, Johnny, lui, en recevait 500, voire 600", s'exclame l'Alsacien, qui se souvient des courriers "très très personnels et un peu gênants" que recevait la star de la part des femmes qui l'adulaient. "Nous avons perdu le personnage qui a marqué notre jeunesse jusqu'à nos 70 ans, conclut René. Il nous laisse plein de tristesse."

Photo de Johnny Hallyday prise par René Hivert en 1965 - Radio France
Photo de Johnny Hallyday prise par René Hivert en 1965 © Radio France - Aude Raso