Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - L'aménagement des berges du Rhône bat son plein à Bourg-lès-Valence

mercredi 27 mars 2019 à 20:06 Par Nicolas Joly et Adrien Serrière, France Bleu Drôme Ardèche

L'aménagement de l'île Girodet à Bourg-lès-Valence prend forme. Les élus partenaires du projet et les financeurs se sont retrouvés ce mercredi pour planter des arbres et visiter le site. Les huit hectares qui incluront entre autres des pistes cyclables seront inaugurés au début de l'été.

Le futur projet inclut sur 8 hectares des pistes cyclables, des chemins de promenade arborés, un théâtre de verdure, une guinguette
Le futur projet inclut sur 8 hectares des pistes cyclables, des chemins de promenade arborés, un théâtre de verdure, une guinguette © Radio France - Adrien Serrière

Bourg-lès-Valence, France

Pendant que les pelleteuses s'activent, les visiteurs découvrent l'esquisse des futures berges avec le sentiment de retrouver un lieu devenu inhospitalier dans les années 60. "On va _retrouver un peu le lieu d'antan_. Avant il n'y avait pas d'autoroute, c'était les berges", racontent des riverains. Certains venaient même sur cette "île aux lapins" pour s'y baigner.

La maire de Bourg-lès-Valence, Marlène Mourier, a salué le projet dans un discours devant les Bourcains - Radio France
La maire de Bourg-lès-Valence, Marlène Mourier, a salué le projet dans un discours devant les Bourcains © Radio France - Ardien Serrière

Un espace multifonction

La maire de Bourg les Valence Marlène Mourier veut redonner à l'île du Giraudet son importance et en faire un lieu multifonction : "Un espace de vie, de culture et de loisirs. Il y aura des tables de pique-nique, des barbecues réglementés, des jeux d'eau pour les enfants et des guinguettes."

Les élus et les financeurs ont mis les premiers coups de pelle pour acter le début des travaux - Radio France
Les élus et les financeurs ont mis les premiers coups de pelle pour acter le début des travaux © Radio France - Adrien SErrière

La pièce maîtresse c'est l'amphithéâtre de verdure. "C'est l'élément le plus important", confirme Michel Desvigne, paysagiste responsable de l'aménagement des berges, "Sur ce cirque naturel nous avons construit toute une série de gradins. On pourra s'y asseoir pour regarder le paysage, mais surtout des spectacles qui auront lieu sur une scène aménagée sur la rive du Rhône."

Un chantier plus coûteux que prévu

Les travaux devraient être terminés d'ici le début de l'été - Radio France
Les travaux devraient être terminés d'ici le début de l'été © Radio France - Adrien Serrière

Tous ces aménagements seront inaugurés au début de l'été. Toutefois l'opposition au maire de Bourg les Valence s'alarme du coût du projet. 12 millions d'euros, peut-être plus, car le remplacement de la passerelle qui passe au-dessus de l'autoroute a pris du retard et pourrait coûter deux millions d'euros supplémentaires. "Pour nous c'est vraiment _un dérapage dans le dossier_", tempête Christiane Ranc, conseillère municipale d'opposition, "d'autant plus qu'il reste encore beaucoup de points à éclaircir, notamment au sujet de l'installation de la nouvelle passerelle."

Pour la maire de Bourg-lès-Valence, les travaux ont pris du retard en raison des études complémentaires demandées par le ministère des Transports - Radio France
Pour la maire de Bourg-lès-Valence, les travaux ont pris du retard en raison des études complémentaires demandées par le ministère des Transports © Radio France - Adrien Serrière

De son côté, la maire de Bourg-lès-Valence Marlène Mourier reconnaît que les travaux de la passerelle ont pris du retard. "Depuis l'effondrement des ponts de Gênes en Italie et de Miami aux États-Unis, le ministère des Transports nous demande des études complémentaires qui entraînent des coûts plus importants", regrette-t-elle. "Nous avons évalué ces coûts à la louche. Peut-être qu'ils seront de deux millions d'euros. Je ne lis pas dans le marc de café", conclut-elle.