Culture – Loisirs

PHOTOS - La maison "bulle", à Labeaume, est à vendre

Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme-Ardèche lundi 10 octobre 2016 à 4:00

La maison Unal à Labeaume
La maison Unal à Labeaume © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Huit ans après la fin du chantier, Claude et Joël Unal mettent leur maison en vente : al maison "Bulle", située à Labeaune, en Ardèche. Cette oeuvre d'art vaut 11 millions d'euros.

C'est un poème que Joël Unal met en vente. Un "poème en dur", dit-il, mais un poème tout de même, qu'il a façonné de ses mains pendant 36 ans.

La technique du voile de béton a permis ces formes arrondies - Radio France
La technique du voile de béton a permis ces formes arrondies © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

La technique du voile de béton

Dans les années 70, un couple d'architecte, Pascal et Claude Häuserman proposent, sur plan, ce style de maisons appelées maisons "bulle" ou maisons "coque". Joël et Claude Unal estiment que ça leur correspond, mais les architectes ne livrent que les plans. Il faut construire, passer du dessin à la réalité. C'est Joël Unal lui-même qui va construire sa maison selon la technique du voile de béton. D'abord un treillis arrondi su lequel on applique une épaisseur de béton. D'où l'expression de voile de béton.

Une maison scupltée par Joël Unal - Radio France
Une maison scupltée par Joël Unal © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Un travail de titan

À partir de 1972, Joël Unal et sa femme vont passer leur week-end dans ce petit coin d'Ardèche perdu, à l'écart d'un hameau de la commune de Labeaume. Sans eau (il faut aller la chercher à Joyeuse), ils vont remuer des centaines de tonnes de béton pour construire la maison de leurs rêves. Construire... sculpter en fait. Joël Unal est sculpteur. Il applique son art à sa maison. La structure, bien sûr, mais aussi l'intérieur. Il n'y a que très peu de meubles. La bibliothèque, les bancs sont en béton pris dans la maison. Tout comme les escaliers.

Du bureau à la chambre suspendue (maison Unal) - Radio France
Du bureau à la chambre suspendue (maison Unal) © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Joël Unal finira par quitter son métier à Grenoble pour se consacrer à la construction de maisons "bulle" et à finir la sienne. Une maison en fait jamais finie. Joël Unal rajoute une piscine.

La piscine (maison Unal) - Radio France
La piscine (maison Unal) © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

L'architecture organique

L'idée , c'est de "fondre" la maison dans la nature. Pas un seul rocher n'a été déplacé se plaît à dire Joël Unal. Les rochers ont été intégrés à la maison. Les cheminées ressemblent à des arbres. On pense bien sûr à l'architecte catalan Gaudi.

L'architecture organiqe dont le maître est le catalan Gaudi - Radio France
L'architecture organiqe dont le maître est le catalan Gaudi © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Une maison à vendre

Depuis un an, Joël Unal est très fatigué. Lui qui a construit sa maison et l'a entretenue ne le peut plus. D'où cette vente un peu particulière et certainement à contre-cœur. Il vend son bébé, son chef d'oeuvre pour 11 millions d'euros. L'annonce est parue chez Sotheby's International Realty.

La cabine de douche de la salle de bains d'amis (maison Unal) - Radio France
La cabine de douche de la salle de bains d'amis (maison Unal) © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Partager sur :