Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - La réserve naturelle des Coteaux de la Seine : lieu unique de la région qu'il faut continuer de préserver

-
Par , France Bleu Paris

A une heure de Paris en voiture, les curieux peuvent découvrir la réserve naturelle des Coteaux de la Seine à cheval sur les Yvelines et sur le Val d'Oise. Un décor exceptionnel qui s'étale sur plus de 260 hectares et qu'il faut continuer de préserver car la fréquentation augmente sur place.

Nolwenn Quilliec et Catherine Balleux sont en charge des Coteaux de la Seine. Elles tiennent à ce que le lieu reste préservé.
Nolwenn Quilliec et Catherine Balleux sont en charge des Coteaux de la Seine. Elles tiennent à ce que le lieu reste préservé. © Radio France - Kathleen Comte

Yvelines, France

Connaissez-vous les Coteaux de la Seine ?  Non ? Et bien sur France Bleu Paris on vous fait découvrir cette réserve naturelle classée depuis maintenant 10 ans. Elle renferme des paysages surprenants et préservés à une heure de Paris (70 km). Située dans le parc naturel régional du Vexin - à cheval sur le Val d'Oise et les Yvelines - ce sont 268 hectares de prairies calcaires qui surplombent la Seine et que les promeneurs doivent respecter. 

Le site est à cheval sur cinq communes : trois dans le Val d'Oise (Vétheuil, Haut-Isle et La Roche-Guyon) et deux dans les Yvelines (Gommecourt et Bennecourt).  Il renferme plus de 550 espèces végétales sur le site (sur les 1 600 espèces présentes en Ile-de-France). On peut aussi y croiser plusieurs animaux : chevreuils, sangliers, criquets, grillons, sauterelles ou encore papillons. Un décor unique en Ile-de-France avec la Seine en contrebas et plus loin des pythons rocheux. 

Le site renferme plus de 550 espèces végétales et plusieurs espèces d'animaux, le tout dans un décor unique de la région. - Radio France
Le site renferme plus de 550 espèces végétales et plusieurs espèces d'animaux, le tout dans un décor unique de la région. © Radio France - Kathleen Comte

Sur place également et ce pendant trois mois tous les ans : une vingtaine de brebis solognotes louées à un prestataire. Des tondeuses naturelles qui mangent l'herbe de différents pâturages et qui s'adaptent très bien à la géographie locale. 

Tous les ans, pendant trois mois, une vingtaine de brebis solognotes sont louées pour manger l'herbe. - Radio France
Tous les ans, pendant trois mois, une vingtaine de brebis solognotes sont louées pour manger l'herbe. © Radio France - Kathleen Comte

Un site qu'il faut préserver

Sur place, des règles sont tout de même à respecter, justement pour que le lieu reste intacte. Les promeneurs, randonneurs, cyclistes et autres passants doivent notamment rester sur les chemins balisés, se garer sur les parkings et venir à pied, ne pas toucher à la faune et la flore, mais aussi ne pas faire de feu de camp, ni de camping sauvage et bien sûr ramasser ses déchets en cas de pique-nique. 

Plusieurs règles sont à respecter sur le site, notamment se garer dans les parkings et venir à pied ou encore ne pas laisser ses déchets sur place après un pique-nique. - Radio France
Plusieurs règles sont à respecter sur le site, notamment se garer dans les parkings et venir à pied ou encore ne pas laisser ses déchets sur place après un pique-nique. © Radio France - Kathleen Comte

Des règles auxquelles tiennent Nolwenn Quilliec et Catherine Balleux - toutes les deux en charge du site. Les deux femmes très attachées au lieu craignent également une trop grande fréquentation. C'est ce qu'explique Catherine Balleux : "Cet été j'ai ramassé trop de dépôts sauvages pour me dire que ce ne sont pas des gens qui apprécient le site à sa juste valeur. Je me suis également fait voler un électrificateur pour mes clôtures. L'activité de pleine nature prend de l'essor. _On sent une augmentation de fréquentation et moi ça m'effraie_. On a peur des débordements. Nous sommes les gestionnaires de ce site et on a besoin de savoir ce qu'il se passe car on protège la faune et la flore. Dès qu'on estime qu'il y a trop de dérangements, on intervient."

Un site multi-classé

Les Coteaux de la Seine ont été classés pour le paysage (un site classé au titre du paysage et de la nature). Ils portent aussi l'agrément Natura 2 000 (le site est donc reconnu au niveau européen notamment grâce aux pelouses calcaires). Enfin, le site est une réserve naturelle nationale (statut de protection strict, le plus fort en France qui existe pour un espace naturel) afin de maintenir les pelouses calcaires. Il s'agit en effet, du plus gros ensemble de pelouses calcicoles d'Ile-de-France. Chaque année, plusieurs dizaines de milliers de personnes traversent ces Coteaux.