Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - La scène de la fête de la musique prend forme sur la place Masséna

-
Par , France Bleu Azur

La place Masséna se prépare à vibrer pour la fête de la musique, diffusée vendredi 21 juin sur France 2 et France Bleu. Le montage de la scène est presque terminé mais il reste beaucoup de cartons à déballer.

La scène a été construite sur mesure pour intégrer la place Masséna
La scène a été construite sur mesure pour intégrer la place Masséna © Radio France - Stéphane Maggiolini

Nice, France

C'est un véritable chantier à ciel ouvert. L'installation de la scène de la fête de la musique, qui se déroulera ce vendredi pour la deuxième année consécutive sur la place Masséna de Nice, a débuté le 10 juin dernier. Depuis, une vingtaine de techniciens s'affairent à construire la scène de 600 m2 au milieu du défilé des semi-remorques, cinq rien que dimanche matin. "Cette scène est particulière, elle a été construite sur mesure pour pouvoir être intégrée entre les conversations (ndlr, les œuvres d'art présentes sur la place)", explique Raphaël Kreiss, directeur adjoint de CFL Structures.

Le terrain de jeu cette année est le même qu'en 2018. La production et le réalisateur connaissent la recette pour rendre la place Masséna plus belle à la télé. "La place est déjà unique en elle-même. On vient la sublimer avec des écrans et des lumières", détaille Laurence Fridrici, régisseuse générale à France Télévisions.

Trois jours d'avance pour l'installation

Contrairement à l'année dernière, le montage de la scène a débuté trois jours plus tôt, alors que les rames de la ligne 1 du tramway continuaient de circuler.  "Cette année nous n'avons pas attendu l'arrêt du tramway pour commencer. _La société en charge du montage a posé les premières installations de chaque côté des voies_, de façon symétrique. Cela nous a permis, une fois les rames arrêtées, de réunir les deux parties du puzzle pour en faire une seule et même scène, sans perdre de temps. C'était une prouesse technique !", salue Laurence Fridrici.

Ces trois journées d'avance permettent aux équipes d'être moins pressées par le temps. Tout doit être prêt d'ici mercredi pour les premiers essais techniques et l'arrivée des artistes, jeudi, pour les répétitions. Les ouvriers en ont profité pour s'assurer de la bonne répartition du poids de la scène, car celle-ci s'appuie sur le soutènement du  parking Masséna. Pour des questions de sécurité, rien n'est posé au hasard.

Trois jours pour partir

Dès la fin du concert, vendredi soir, les équipes de France Télévisions et de leurs partenaires démonteront les installations. La place Masséna doit être restituée comme neuve le 24 juin. Un délai plus court pour le démontage car "on ne se pose pas la question de l'emplacement de chaque élément, on se contente de tout rentrer dans les camions", s'amuse la régisseuse générale.

Le plancher de la scène est stocké sur le sol de la place Masséna - Radio France
Le plancher de la scène est stocké sur le sol de la place Masséna © Radio France - Stéphane Maggiolini
Les écrans prennent place aux abords de la scène - Radio France
Les écrans prennent place aux abords de la scène © Radio France - Stéphane Maggiolini
Cette "tour" accueillera les prompteurs, des caméras et un écran pour le public derrière - Radio France
Cette "tour" accueillera les prompteurs, des caméras et un écran pour le public derrière © Radio France - Stéphane Maggiolini