Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - Le Migennes Collector prend de l'ampleur

-
Par , France Bleu Auxerre

C'est l'un des plus gros événements de l'Yonne. Le Migennes Collector, rendez-vous des fans de séries TV, fictions, BD et mangas s'est tenu ce week-end. Invités de marque et des milliers de visiteurs, l'événement est en train de devenir une référence dans ce milieu.

Héloïse alias Blanche Neige vient de Joigny elle a cousu sa robe en une semaine seulement !
Héloïse alias Blanche Neige vient de Joigny elle a cousu sa robe en une semaine seulement ! © Radio France -

Migennes, France

Cette année, le Migennes Collector a attiré des milliers de personnes venus de toute la France et même de l'étranger (Allemagne, Belgique...). L'édition 2018 a battu un record avec plus de 7.000 visiteurs

Au détour d'une allée, on croise Raiponce, une versaillaise qui a passé plus de 70 heures à la confection de son costume - Radio France
Au détour d'une allée, on croise Raiponce, une versaillaise qui a passé plus de 70 heures à la confection de son costume © Radio France - SC

La nécessité de voir plus grand

Cette fois encore, le salon a accueilli des invités de marque comme Paul Kasey, acteur connu pour ses rôles de personnages dans Star Wars. Migennes Collector est en train de devenir une référence dans ce milieux des amoureux de l'imaginaire, si bien que son organisateur, Marc Poyet, prévoit déjà de pousser les murs pour la 15e édition en 2019. 

Cet adepte du Steampunk a créé entièrement ses accessoires notamment avec une cigarette électronique pour créer de la vapeur  - Radio France
Cet adepte du Steampunk a créé entièrement ses accessoires notamment avec une cigarette électronique pour créer de la vapeur © Radio France - SC

"Il faut pouvoir circuler dans les allées, faciliter les accès, éviter que tout le monde soit écrasé devant les stand... On va continuer à s'agrandir. Mais il y aura une limite à laquelle il faudra réfléchir, on ne pourra pas aller trop loin" dit-il. 

Garder l'esprit familial de Migennes Collector 

Celui a créé l'événement il y a 14 ans par passion avoue qu'il se sent un peu dépassé par l'ampleur que prend le Migennes Collector : "c'est excitant mais en même temps tout cela fait peur car on rentre dans une autre logistique". 

On ne veut pas perdre notre âme si l'on s'agrandit encore — Marc Poyet, organisteur du Migennes Collector 

Car s'agrandir aura forcément un impact, sur le coût des stands par exemple, mais Marc Poyet prévoit une augmentation très faible pour ne pas que cela ait de répercussion sur le prix des objets vendus. 

Il tient surtout à garder l'esprit familial de l'événement qui en est pour beaucoup de cette réputation. "_Notre but ce n'est pas d'être un salon business__,_dit-il. On ne veut pas perdre notre âme si l'on s'agrandit encore". 

Lui, c'est Master Chief dans le jeu vidéo Halo 3 son armure est en papier à l'origine durcie grâce à de la résine - Radio France
Lui, c'est Master Chief dans le jeu vidéo Halo 3 son armure est en papier à l'origine durcie grâce à de la résine © Radio France - SC

Les organisateurs ont donc déjà réfléchi à la prochaine édition qui s'annonce plus grande, mais pour les détails, il faudra encore patienter. 

Des cosplayers comme des poissons dans l'eau 

Au milieu des 80 exposants, on croise Blanche Neige, Raiponce, Astérix, des personnages de jeux vidéos, de Star Wars, des personnages parfois inventés... ce sont des cosplayers.

L'entreprise Cillytek 3D printing reproduit sur commande des accesseoires grâce à une imprimante 3D. Il en vendent certains entre 200 et 400 euros. - Radio France
L'entreprise Cillytek 3D printing reproduit sur commande des accesseoires grâce à une imprimante 3D. Il en vendent certains entre 200 et 400 euros. © Radio France - SC

"C'est un peu comme un rôle au théâtre ou au cinéma, un acteur réussit à vous faire croire pendant une ou deux heures qu'il est une autre personne, _lorsqu'on fait du cosplay on joue notre personnage_, c'est pareil" lance celui qui se fait appeler Xellos, déguisé en Steam Punk. 

Pour beaucoup un événement de ce genre permet de vivre à fond sa passion sans subir de jugement, "j'ai déjà un style un peu décalé dans la vie, ici c'est très agréable de voir les gens aimer notre style, nous prendre en photo etc.". 

Ces deux amis se sont créés des costumes en lien avec un univers inventé, autour de la Russie et de l'URSS. - Radio France
Ces deux amis se sont créés des costumes en lien avec un univers inventé, autour de la Russie et de l'URSS. © Radio France - SC

Des déguisements parfois coûteux 

Les cosplayers ne lésinent pas sur les moyens comme le raconte Laurent, un habitant de Cheny, déguisé en personnage de Comics. Il a fait forte impression dans les travées du salon.

Laurent raconte son déguisement au micro de Nicolas Fillon