Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PHOTOS - Patrimoine : le séchoir à tabac de Lipsheim transféré à l'Écomusée d'Alsace

lundi 9 avril 2018 à 17:37 Par Céline Rousseau et Corinne Fugler, France Bleu Alsace et France Bleu Elsass

C'est un chantier très délicat qui démarre ce lundi 9 avril à Lipsheim (Bas-Rhin). Le séchoir à tabac, vieux de 200 ans, est démonté pièce par pièce pour être transféré à l'Écomusée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin). Les amoureux du patrimoine souhaitent lui offrir une nouvelle vie.

Le séchoir à tabac de Lipsheim démonté pour son transfert à l'Ecomusée d'Alsace.
Le séchoir à tabac de Lipsheim démonté pour son transfert à l'Ecomusée d'Alsace. © Radio France - Corinne Fugler

Lipsheim, France

Le séchoir à tabac de Lipsheim va quitter la commune bas-rhinoise pour l'Écomusée d'Alsace à Ungersheim (Haut-Rhin). Construit il y a 200 ans, ce bâtiment emblématique de la région, penche légèrement, mais il devrait retrouver une nouvelle vie grâce à la Fondation du patrimoine et à l'association d'insertion Patrimoine et emploi

Quatre de salariés de l'association de Patrimoine et emploi travaille sur le chantier. - Radio France
Quatre de salariés de l'association de Patrimoine et emploi travaille sur le chantier. © Radio France - Corinne Fugler

Démontage et étiquetage des pièces en bois

Le démontage du séchoir a démarré lundi. Il mesure 12 mètres de haut, 10 mètres de long pour 5 mètres de large. Le séchoir est constitué de dizaines de volets en bois  qu'on actionnait en fonction de la météo, pour aérer ou protéger les feuilles de tabac. Des volets qu'il faut démonter un à un et étiqueter soigneusement. Le torchis lui ne sera pas conservé. Certaines poutres sont vermoulues et l'équipe s'attend à d'autres surprises. Le bâtiment, qui s'appuie sur des poteaux en bois de sept mètres, gîte comme un vieux bateau. 

Chaque élément en bois est démonté et étiqueté.  - Radio France
Chaque élément en bois est démonté et étiqueté. © Radio France - Corinne Fugler

Un chantier d'insertion

Ce chantier délicat est aussi un chantier d'insertion. Il fait travailler quatre salariés en formation, entourés de plusieurs bénévoles. Le démontage, puis la reconstruction du séchoir à l'Écomusée vont coûter 75.000 euros. La Fondation du patrimoine cherche toujours des donateurs, pour soutenir ce projet. En Alsace, il existe encore quatre à cinq séchoirs de ce type en activité.

Une fois dans la collection de l'Écomusée, il permettra d'expliquer l'épopée du tabac aux visiteurs en Alsace.

Le chantier risque de présenter quelques surprises

Le séchoir borde la rue - Aucun(e)
Le séchoir borde la rue - DR @D. Tomasini
Il faut enlever les volets en bois un à un - Aucun(e)
Il faut enlever les volets en bois un à un - DR @D. Tomasini