Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Près de 1.500 manifestants à Perpignan pour la défense du Catalan et des langues régionales

-
Par , France Bleu Roussillon

Le peuple catalan s'est mobilisé en nombre samedi pour la manifestation de défense des langues régionales. Près de 1.500 personnes ont défilé dans les rues de Perpignan.

Le cortège au moment de son passage rue de la république.
Le cortège au moment de son passage rue de la république. © Radio France - Fred Liénard

Les Catalans se sont mobilisés samedi 29 mai pour défendre leur langue et son enseignement dans les écoles "immersives", censuré par le Conseil constitutionnel. Beaucoup d'élus, de familles et d'associations de défense du catalan étaient présentes dans un cortège où l'on a plus parlé catalan que français. 

"Nous ne comprenons pas que la France se sente menacée par un accent sur une lettre parce que cet accent ne figure pas dans l'alphabet français", regrette Danielle, membre de plusieurs associations d'enseignement du catalan. 

De nombreux enfants issus notamment des écoles immersives ont participé à la manifestation.
De nombreux enfants issus notamment des écoles immersives ont participé à la manifestation. © Radio France - Fred Liénard

"Je suis désolé de voir que la France a éradiqué toutes ces langues, toutes ces cultures, et lorsqu'il y a quelques soubresauts de volonté d'enseigner le catalan, l'occitan ou le breton, on a un Conseil constitutionnel qui considère ça comme un danger pour la république", s'énerve Marc. 

"Pour donner des origines et des racines à mes enfants, je les ai inscrits à l'école catalane et maintenant ils parlent catalan couramment et c'est eux qui m'apprennent", relate Elodie qui vient de région parisienne.

Le rassemblement a début place de Catalogne à 15 heures.
Le rassemblement a début place de Catalogne à 15 heures. © Radio France - Adrien Serrière

De multiples interventions en catalan se sont succédé place de Catalogne puis devant le Castillet. À de nombreuses reprises, les intervenants ont demandé la modification de l'article 2 de la Constitution qui indique que "la langue de la République est le français" et qui a conduit le Conseil constitutionnel a amputé la loi Molac sur les langues régionales. 

"Parler catalan c'est l'avenir", indique cette pancarte.
"Parler catalan c'est l'avenir", indique cette pancarte. © Radio France - Adrien Serrière
Choix de la station

À venir dansDanssecondess