Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Picasso pour la première fois exposé à Niort

mercredi 27 septembre 2017 à 6:00 Par Noémie Guillotin, France Bleu Poitou

Dans le cadre de l'hommage au cinéaste niortais Henri-Georges Clouzot, le musée Bernard d'Agesci, à Niort, organise à partir du 11 octobre une grande exposition. Avec des œuvres d'artistes prestigieux, notamment Picasso.

"Le Mystère Picasso", film d'Henri-Georges Clouzot (1955)
"Le Mystère Picasso", film d'Henri-Georges Clouzot (1955) -

Niort, France

C'est une première à Niort. Le musée Bernard d'Agesci va accueillir des œuvres venant de grands musées nationaux comme le musée Picasso. "Henri-Georges Clouzot, un réalisateur en œuvres", c'est le nom de l'exposition qui démarre à partir du 11 octobre au musée Bernard d'Agesci, à Niort. C'est l'une des nombreuses manifestations organisées dans le cadre de l'hommage au cinéaste niortais né il y a 110 ans et mort il y a 40 ans.

L'exposition va regrouper 70 œuvres dont deux "exceptionnelles peintes, réalisées dans le cadre du film "le Mystère Picasso", ainsi que 21 photos originales du tournage", se réjouit Laurence Lamy, conservatrice au musée Bernard d'Agesci. D'autres œuvres viendront du Centre Pompidou, de la fondation Vasarely, de la Cinémathèque Française, des musées d'Angoulême ou encore de collectionneurs privés.

Des prêts qui se font par l’intermédiaire d'un "facility report". Ce document regroupe tous les éléments techniques du musée, de la sécurité au type de lumière.

Des améliorations dans la sécurité du musée

La sécurité, justement, a été revue à la hausse. "Depuis trois ans, il y avait une défaillance qui faisait que l'on ne pouvait pas accueillir ce type d’œuvres", fait remarquer Laurence Lamy. "Nous avons dû d'abord former le personnel et nous avons mis des dispositifs de caméras, de déplacements dans l'environnement du musée", explique la conservatrice, qui n'en dira pas plus. Elle ajoute juste "tout a été pensé, vu avec les artistes et les assureurs".

Concernant le transport, pour les œuvres en région "il se fait entre nous", précise Laurence Lamy. "Et pour celles qui viennent de plus loin, qui ont besoin de caisses isothermes pour éviter les contrastes de température, elles arriveront par transporteurs spécialisés".

Autre preuve du caractère exceptionnel de l'exposition : son budget. 70 000 euros. D'habitude le coût des expositions au musée Bernard d'Agesci ne dépasse pas les 10 000 euros.