Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pierre Danaë, premier Sarthois en demi-finale de The Voice

-
Par , France Bleu Maine

C'est le premier sarthois à atteindre les demi-finales de l'émission de chant The Voice sur TF1 : Pierre Danaë, originaire de Sablé-sur-Sarthe, opère un retour aux sources pour sa prestation de ce samedi soir.

Pierre Danaë est le premier Sarthois à aller jusqu'aux demi-finales de The Voice
Pierre Danaë est le premier Sarthois à aller jusqu'aux demi-finales de The Voice - Capture d'écran TF1

Sablé-sur-Sarthe, France

"Se retrouver en demi-finale, c'est complètement fou !" : le Sarthois Pierre Danaë a encore du mal à s'y faire, à quelques heures de son live samedi soir dans The Voice. Car au départ, repéré sur internet par la production, le Sarthois a failli refuser de participer :"il avait peur que son univers musical ne soit pas respecté, explique sa mère, Céline Manceau. Mais avec le temps, il s'est décidé à tenter". Il veut désormais profiter de la scène que lui offre l'émission de TF1 pour montrer l'étendue de son talent. 

Dès son audition à l'aveugle, le Sarthois a séduit les quatre coachs de l'émission, qui se sont tous retournés pour sa reprise de "Wicked Game" de Chris Izaak. Lors de son premier direct, c'est le public et les téléspectateurs qu'il a réussi à emmener dans son univers, puisque ce sont eux qui l'ont qualifié d'office pour les quart de finales.

Pour la demi-finale ce samedi soir, Pierre Danaë a opté pour un retour aux sources : "j'avais vraiment besoin de me recentrer sur mon univers alors que je m'en suis un peu plus écarté sur les dernières prestations, explique-t-il. Ce sera _un morceau qui me touche au cœur, avec de l'émotion_"

Un des enjeux sera de rester concentré et de ne pas me laisser trop submerger.

Une patte anglaise

Un timbre de voix légèrement voilé, de la mélancolie et beaucoup d'émotion : voilà ce qui ressort des premières prestations du Sarthois de 23 ans dans The Voice. Chris Izaak, les Beatles ou encore Radiohead font partie de ses artistes de référence, et c'est surtout dans des balades où il s'accompagne de sa guitare que Pierre Danaë s'illustre

S'il commence à composer des morceaux dès l'adolescence, déjà en anglais, c'est à Londres que le Sarthois fait ses premiers concerts. Etudiant à Sciences Po Rennes, il passe un an au Royaume-Uni en stage dans l'industrie musicale. C'est à cette occasion qu'il se produit pour la première fois dans une soirée, tout en jouant du piano. Chanter en français, c'est pour lui l'exception, mais il a du s'y mettre pour son premier passage en direct : poussé par son coach Julien Clerc, il interprète "Petite Marie" de Francis Cabrel lors de son premier live.

Une famille de musiciens

Sa passion pour la musique remonte à l'enfance : entre son père vivant en Angleterre, qui a fondé le groupe de blues créole Delgrès, et sa mère, musicienne et prof de musique à Sablé-sur-Sarthe, Pierre Danaë grandit dans une maison pleine d'instruments. "C'est beaucoup de fierté et de joie de le voir dans The Voice, lance sa mère. C'est une chance super et je le vois s'affirmer dans son univers"

En parallèle, c'est dans le sport qu'il s'investit. Adepte de course, il s'entraîne dans un club de Château-Gontier en Mayenne, dès la 5ème. "Jusqu'à l'an dernier, il continuait d'y aller et de s'impliquer", explique sa mère. Il s'y rend toujours occasionnellement pendant ses années de lycée à Nantes, où il est inscrit en section sport-études afin de poursuivre ses entraînements. "Au lycée, il emmenait toujours son sac de cours, celui de sport et l'étui de la guitare", s'amuse Céline Manceau. Aujourd'hui, c'est bien à cette guitare offerte par son père et surtout à sa voix qu'il se consacre. Avec l'espoir d'être The Voice cette année : "j'en ai envie de cette finale, je veux représenter la Sarthe encore plus loin", conclut Pierre Danaë.