Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pierre Latour s'est remis en selle à Romans

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Pour le championnat régional, Pierre Latour, cycliste drômois de 25 ans, a fait la reconnaissance du parcours de 26 km du contre la montre individuel à Romans au stade Louis Porchier. Après une fracture du scaphoïde gauche en février dernier, le coureur met le cap sur le Tour de France.

Pierre Latour a fait la reconnaissance du contre la montre individuel lors du championnat régional à Romans au stade Louis Porchier.
Pierre Latour a fait la reconnaissance du contre la montre individuel lors du championnat régional à Romans au stade Louis Porchier. © Radio France - Diane Sprimont

Après une chute le 22 février dernier, le dernier maillot blanc du Tour de France, Pierre Latour s'est fracturé l'os du poignet gauche. Sa remise en forme a été longue. Le cycliste drômois de 25 ans est soulagé de pouvoir maintenant remonter à vélo mais la remise en forme a été longue. Pierre Latour participait jeudi à la reconnaissance du parcours de contre la montre individuel, 26 km, lors du championnat régional au stade Louis Porchier. 

Le 22 février dernier, Pierre Latour s'est fracturé le scaphoïde gauche, il a dû arrêter le vélo pendant plusieurs mois.
Le 22 février dernier, Pierre Latour s'est fracturé le scaphoïde gauche, il a dû arrêter le vélo pendant plusieurs mois. © Radio France - Diane Sprimont

Cap sur le Tour de France 

Pierre Latour fera son retour officiel en compétition lors du Grand Prix de Plumelec, le 1er juin prochain. Le cycliste enchaînera ensuite avec les boucles de l'Aulne le 2 juin, le Tour de Suisse entre le 15 et 23 juin et "normalement", il participera au Tour de France mais avec prudence, "j'espère que la forme va monter jusqu'au Tour de France. Sur le moment, je penserai un peu à ma chute, à ne pas retomber mais je pense aussi que c'est vite oublié, une fois qu'on est dedans, c'est reparti", sourit Pierre Latour.  

Un père "stressé"

Le vice-président du Vélo Sprint Romanais-Péageois, Claude Latour, est content de voir son fils rouler sur une course "plus cool que sur une course où il y a beaucoup de chutes". Le père de Pierre Latour se dit inquiet pour la reprise de son fils, "_je suis de plus en plus stressé parce qu'il y a de plus en plus de chutes_, je me demande si je vais regarder le Tour de France à la télé et pas plutôt attendre les résultats le soir en différé". 

Le vélo a évolué 

Claude Latour estime que les courses de vélo sont de plus en plus dangereuses, "le vélo a évolué, maintenant les étapes sont plus courtes, ça va beaucoup plus vite et surtout _les coureurs sont distraits avec les oreillettes_, ils se retournent pour voir où est le leader parce qu'on leur demande" 

Le 1er juin, Pierre Latour reprend officiellement le vélo lors du Grand Prix de Plumelec.
Le 1er juin, Pierre Latour reprend officiellement le vélo lors du Grand Prix de Plumelec. © Radio France - Sprimont Diane
  • Vélo
Choix de la station

À venir dansDanssecondess