Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pierre Lemarchal sur le biopic de TF1 autour de Grégory : "Jusque là, on avait toujours refusé"

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

INTERVIEW - TF1 a annoncé dans la presse qu'elle va tourner un téléfilm autour du chanteur de Savoie décédé en 2007. Les parents de Grégory sont "consultés".

Pierre Lemarchal
Pierre Lemarchal © Radio France - Christophe Van Veen

Sonnaz, France

Depuis l'annonce d'Anne Viau, la directrice de la fiction de TF1 dans le journal "Le Parisien", Pierre Lemarchal est très sollicité par les médias. La preuve, s'il en fallait, de l'aura intacte du chanteur de Sonnaz (Savoie). Le papa a bien voulu faire escale à France Bleu Pays de Savoie, la radio dont le studio est baptisé "Grégory Lemarchal". Pas de date de sortie officielle, mais le téléfilm devrait être diffusé sur la première chaîne en 2020, l'an prochain, selon le Savoyard Pierre Lemarchal.

Une attente du public de Grégory

Pierre Lemarchal : - Cela fait quelques années qu'on entend parler de gens qui veulent faire un biopic autour de Greg. On a toujours refusé. Voir la vie de Greg à travers un personnage, c'est compliqué. Quand TF1 nous a contactés il y a quelques mois par l'intermédiaire de Mathieu Vergne, on a compris que " biopic pensé... biopic il y aura". Or il s'avère qu'on a toute confiance dans les gens qui travaillent sur ce biopic, on a déjà travaillé avec eux et on sait qu'ils vont respecter l'image et les valeurs de Grégory. Nous, la famille, on a une position de consultants, même si on n'est pas décisionnaires. 

France Bleu Pays de Savoie : - Il y a une attente du public.

Grégory a marqué. Je le vois tous les week-ends sur le terrain dans toute la France. Ils sont en attente de quelque chose. Et très honnêtement ce biopic va nous permettre de faire encore grandir l'association qui nous aide à lutter contre la mucoviscidose. Il ne faudrait pas croire que nous avons accepté contraints et forcés. 

Vous aviez peur de quoi ?   

Pas de la peur, mais la crainte qu'on fasse n'importe quoi - ce qui ne sera pas le cas. On a eu de mauvaises expériences de livres écrits sur Grégory sans notre avis. Ce que j'ai trouvé un peu fort de café. J'ai appris qu'on pouvait sortir n'importe quoi sur n'importe qui, sans demander l'avis, à condition que ce ne soit pas diffamatoire. Pour nous, c'est compliqué. On est en pleine émotion, et on le sera toute notre vie. Là, sur le téléfilm, on donne quand même notre avis. 

Joie de vivre et rêve de chanter

L'une des questions sensibles concerne l'interprète de Grégory. 

Très honnêtement, le casting n'est pas fini. Evidemment on est consultés sur le personnage de Grégory. On nous a présentés plusieurs acteurs, il y en a un qui ressortait, qui ressemblait... un peu... à Greg, mais le choix n'est pas fait, je ne pourrais pas vous donner un nom.

Anne Viau, la directrice de la fiction évoque un scénario plutôt joyeux, avec des coulisses de la Star Ac'.

Mais Grégory était joyeux ! Même s'il a vécu des moments si difficiles. Pas question de tomber dans le pathos. C'est sa joie de vivre qu'on veut faire ressortir. Son envie de chanter, de faire avancer les choses et de réaliser son rêve ! L'interprète très particulier qu'il était, qui a donné tant de choses en si peu de temps. Il s'avère qu'en rencontrant son public, c'est ce qui revient souvent. 

Choix de la station

France Bleu