Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

PHOTOS - Cabines fermées et créneaux horaires : la piscine d'Auxerre s'adapte au coronavirus

-
Par , France Bleu Auxerre

Casiers et cabines fermés tout comme le bassin intérieur, et désormais, masque obligatoire jusqu'aux douches : depuis près d'un mois, le Stade Nautique d'Auxerre a rouvert avec des mesures adaptées à l'épidémie de coronavirus. Faire trempette demande désormais une certaine organisation.

Le nombre de baigneurs est désormais limité, loin de la foule estivale habituelle
Le nombre de baigneurs est désormais limité, loin de la foule estivale habituelle © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Un thermomètre qui flirte avec les 30 degrés et un ciel sans nuages : la météo dans l'Yonne donne envie de piquer une tête ces jours-ci. Au stade nautique d'Auxerre, on est pourtant loin de la foule estivale habituelle. Avec les mesures sanitaires mises en place depuis un mois, le nombre de nageurs est limité, et il a fallu changer les habitudes. Le port du masque devient par exemple obligatoire dès ce lundi de l'entrée sur site jusqu'aux douches.

Le bassin intérieur n'est plus accessible
Le bassin intérieur n'est plus accessible © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Ni vestiaire, ni casier

Plus question d'aller se changer dans les vestiaires désormais : il faut se déchausser presque dès l'entrée et les cabines sont inaccessibles. Même chose pour les casiers, désormais recouverts de bâches plastiques. C'est sur un banc qu'Agnès se déshabille : "je viens avec le maillot de bain sous la robe ou le pantalon, lance-t-elle. On s'habitue très bien". Plus compliqué en revanche une fois sortie de l'eau. "C'est _un peu moins confortable quand on est mouillé et qu'on n'a pas eu le temps de sécher_, reconnait-elle. Si le temps est un peu frais, c'est juste !". "J'essaie de sortir de l'eau un peu avant, c'est délicat de se changer devant tout le monde", ajoute Emmanuelle. 

Certains nageurs, pas au fait des nouvelles règles, se sont d'ailleurs fait avoir. "Je suis allée me changer dans les toilettes", explique Julia qui comprend mal cette mesure : "dans la piscine ou au bord du bassin, on est tous près les uns des autres, donc je ne vois pas trop la différence... C'est peut-être pour avoir moins de choses à désinfecter". "Je ne pense pas que ça change grand chose, on est assez proches dans les bassins", confirme Yasmina.

Impossible désormais de laisser ses affaires au casier : ils sont fermés
Impossible désormais de laisser ses affaires au casier : ils sont fermés © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Étendue sur la plage, au bord du bassin extérieur, elle garde un œil sur les sacs à tour de rôle avec ses amies. "C'est problématique, estime de son côté Dalila. L'autre fois, _j'ai demandé à un maître-nageur s'il pouvait surveiller mes affaires. Quand on vient seule, on fait comment ?_". Véronique est plus sereine, mais avec cinq enfants à charge pour cette sortie piscine, il a fallu s'organiser davantage : "on a pris des grands sacs de plage, le strict minimum et des petites serviettes", indique-t-elle.

Créneaux et aires de jeux limitées

Si les concours de plongeons battent toujours leur plein, impossible pour les enfants de continuer à dévaler le toboggan. "C'est trop bien, j'y vais toujours d'habitude, lance la petite Louise, mais il est fermé donc on ne peut pas y aller là". Le bassin intérieur est aussi fermé en raison du coronavirus, mais cela ne manque pas. "On vient surtout pour se baigner dehors avec ce temps ! lance Emmanuelle. Les enfants sont toujours dans l'eau, il faut bien les occuper un peu".

Le toboggan n'est plus accessible en raison des mesures sanitaires
Le toboggan n'est plus accessible en raison des mesures sanitaires © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Plus besoin de répéter cinq fois aux plus jeunes qu'il est l'heure de partir : désormais, des créneaux horaires de baignade sont mis en place (8h30-10h30, 11h30-13h30, 14h30-16h30 et 17h30-19h30). Cela doit permettre de limiter le nombre de personnes présentes en même temps et de procéder à une désinfection des lieux entre chaque baignade. "Ce qui est un peu dommage, c'est qu'on ne peut rester que deux heures, regrette Sofia, 10 ans. On s'amuse, on aime bien nager !". "Ça passe vite", acquiesce Victoire. "Il faut voir le bon côté des choses, estime Véronique. On peut profiter de la piscine. Il y a beaucoup de choses fermées dans la région quand on a des enfants. Il faut faire avec !".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess