Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Place aux experts après l’incendie du château de Vitry-la-Ville

mercredi 13 mars 2019 à 9:05 Par Philippe Rey-Gorez, France Bleu Champagne-Ardenne

Le château de Vitry-la-Ville, dans la Marne, a été victime d’un incendie, lundi soir. Le bâtiment étant inscrit aux Monuments historiques, l’Etat intervient pour accompagner les propriétaires dans les travaux de réparation.

Les dégâts sur le château de Vitry-la-Ville
Les dégâts sur le château de Vitry-la-Ville © Radio France - Philippe Rey-Gorez

Vitry-la-Ville, France

Le château de Vitry-la-Ville, dans la Marne, a été victime d’un incendie, lundi soir. Le bâtiment étant inscrit aux Monuments Historiques, l’Etat intervient pour accompagner les propriétaires dans les travaux de réparation : des premiers experts sont venus sur place ce mardi. 

Le sinistre s'est produit lundi en fin d'après-midi, pour une raison encore indéterminée. Le feu s'est déclaré dans la toiture d'une des ailes du bâtiment. Des travaux de toiture étaient justement en cours. 300 m2 sur 2.000 sont partis en fumée. 

Le château de Vitry-la-Ville est privé. Son propriétaire en a fait un gîte et un lieu d'accueil pour des événements festifs, comme des mariages. Construit aux 17° et 18° siècles, il est inscrit aux monuments historiques. Pour les travaux, ça change tout. Un propriétaire privé ne peut évidemment pas faire n'importe quoi. Il est accompagné par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC). C’était d’ailleurs déjà le cas pour les travaux en cours, explique sur France Bleu Virginie Thevenin, architecte des Bâtiments de France à la Drac Grand Est, responsable de l'architecture et du patrimoine dans la Marne. Des préconisations ont déjà été données notamment sur la conservation des pierres : « pour ne pas risquer de chutes de pierres,  il faut les déposer, les numéroter et les protéger, pour pouvoir les replacer plus tard ». Par ailleurs, les travaux à venir pourront faire l’objet d’une subvention de la part du ministère de la culture.