Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plus d'un millier de photos à découvrir au festival de La Gacilly

-
Par , France Bleu Armorique

C'est le plus grand festival photo en plein air d'Europe. La petite ville de La Gacilly expose jusqu'au 30 septembre les œuvres d'une vingtaine de photographes.

Plus de mille photos sont à découvrir à La Gacilly.
Plus de mille photos sont à découvrir à La Gacilly. © Radio France - Willy Moreau

Les rues de la petite ville de La Gacilly située à une heure de route de Rennes se transforment jusqu'au 30 septembre prochain en galerie d'exposition. Le festival de la photo en plein air est le plus important en Europe

La Gacilly accueille la plus grande exposition photo en plein air d'Europe.
La Gacilly accueille la plus grande exposition photo en plein air d'Europe. © Radio France - Willy Moreau

La Terre en questions 

Vingt-six photographes professionnels et trois collectifs exposent pour cette 15ème édition. "Au total, les visiteurs découvrent plus de 1.000 photos", explique Juliette qui conseille les visiteurs. 

Le thème cette année concerne la nature et sa destruction. Les photos bordent les ruelles. Une oeuvre en particulier attire l'attention des 300.000 visiteurs attendus cette année : Climat de France de Stéphane Couturier. Elle représente un immeuble d'Alger, vétuste, "en format tellement grand qu'on s'y croirait", commente Juliette. 

Climat de France de Stéphane Couturier représente un immeuble d'Alger.
Climat de France de Stéphane Couturier représente un immeuble d'Alger. © Radio France - Willy Moreau

Martine conseille vraiment d'y aller : "C'est génial ! C'est sur quatre panneaux et il y a du son. On entend des enfants, des voitures. Il faut vraiment le voir"

Les visiteurs peuvent se perdre dans cette oeuvre monumentale
Les visiteurs peuvent se perdre dans cette oeuvre monumentale © Radio France - Willy Moreau

Des retombées économiques importantes

Le succès ne se dément pas. Les commerçants et les artisans s'en félicitent. Valérie, dans son magasin de souvenirs trouve que l'événement a permis une réelle évolution dans sa commune : "Les quatre jours autour du 15 août correspondent à mon mois de janvier et de février"

Sur les terrasses des restaurants, les places sont chères. Les campings, les gîtes et les hôtels profitent également de ces retombées. Comme l'explique Juliette : "1 euro investi par le festival, ce sont 6 euros qui retombent sur le territoire"

La gratuité des parkings et de l'exposition permet également aux visiteurs de dépenser davantage d'argent. Le festival se poursuit jusqu'au 30 septembre prochain. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess