Culture – Loisirs

Plus de 25 000 visiteurs attendus au P'tit Baz'Art de Nancy

Par Marie Roussel, France Bleu Sud Lorraine samedi 10 décembre 2016 à 20:36

Chaque année, le P'tit Baz'art attire près de 25 000 visiteurs.
Chaque année, le P'tit Baz'art attire près de 25 000 visiteurs. © Radio France - Marie Roussel

Le P'tit Baz'Art est devenu grand. Pour la quinzième édition de ce marché de Noël des artistes, 25 000 visiteurs sont attendus et plus de 130 créateurs exposent leurs œuvres au site d'Alstom de Nancy. Une alternative aux cadeaux des grandes surfaces, dont certains se révèlent assez surprenants...

Vu de l'extérieur, avec le vigile posté devant et les bruits de basses qui s'échappent de l'ancien bâtiment industriel, on a plus l'impression d'entrer dans une boîte de nuit que dans un marché de Noël. "C'est différent des marchés de Noël que l'on connaît, un petit peu plus underground, plus décalé", commente Mïrya Trïstounetta, une artiste invitée depuis huit ans à cet événement.

A l'intérieur, des concerts, des spectacles et des artistes : bienvenue dans le monde hétéroclite du P'tit Baz'Art. Les sculptures de girafes cohabitent avec des bijoux, des photographies ou les poupées gothiques de Mïrya Trïstounetta. Une flopée d'univers différents pour attirer le maximum de personnes selon Yves Colombain, co-organisateur de l'événement :

Il faut que tous les modes d'expression soient représenté . L'idée c'est que l'on ait de la peinture, du dessin, de la photo, des bijoux, des vêtements, des verriers... Il faut aussi qu'il y ait 30% de renouvellement chaque année, et un équilibre entre artiste débutant et artistes confirmés. L'objectif c'est de faire du P'tit Baz'Art une manifestation tout public.

Yves Colombain est le co-organisateur du P'tit Baz'Art depuis sa création il y a quinze ans.

Et le succès de cette manifestation ne se dément pas. Le P'tit Baz'Art d'autrefois est devenu grand. En 2015 près de 25 000 personnes se sont rendues au P'tit Baz'Art et plus de 130 artistes viennent exposer sur le site d'Alstom. Sachant que cette année la sélection des exposants a été difficile ; les organisateurs ont reçu plus de 650 candidatures.

Mïrya Trïstounetta, qui expose ses poupées gothiques depuis huit ans au P'tit Baz'Art. - Radio France
Mïrya Trïstounetta, qui expose ses poupées gothiques depuis huit ans au P'tit Baz'Art. © Radio France - Marie Roussel

Des cadeaux originaux

Il faut dire que cette manifestation est un excellent moyen pour les artistes de se faire connaître. Et les bénéfices engendrés durant le week-end constitue une part non négligeable de leurs revenus, comme en témoigne Vincent. L'artiste expose des peintures contemporaines depuis une dizaine d'années :

Mes recettes du P'tit Bazard représentent quand même un douzième de mes revenus. C'est toujours une rentrée substantielle. Il faut se montrer, il y a énormément de passages donc il y a beaucoup de gens qui voient votre travail, c'est primordial.

Non seulement les visiteurs viennent soutenir les artistes, dont la plupart viennent de Lorraine ou du Grand Est, mais ils y trouvent aussi leur compte. Nadège vient tous les ans y faire ses courses de Noël. Cette année, elle a acheté une bague en inox, faite à base de cuillères. Cela lui permet de trouver des cadeaux moins classiques, moins traditionnels :

Noël c'est toujours difficile dans les grandes surfaces, c'est vraiment à la chaîne, ça ne change pas, ça n'est pas original. Au moins ici on a tout ce qu'il nous faut : nous avons l'originalité et nous avons les artistes.

Des concerts et des animations sont proposés aux visiteurs. - Radio France
Des concerts et des animations sont proposés aux visiteurs. © Radio France - Marie Roussel

En plus de son marché, le P'tit Baz'Art propose des animations, des concerts et des spectacles jusqu'à dimanche 11 décembre, 20h, au site d'Alstom à Nancy, rue Oberlin.