Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : France Bleu Montagne

PODCAST - "La folie des hauteurs", Tommy Caldwell, le pousseur du Kirghizistan

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Isère, France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

PODCAST - Premier épisode de "La Folie des Hauteurs", en partenariat avec Alpine Mag : on ne devient pas l’un des meilleurs grimpeurs du monde par hasard. L’Américain Tommy Caldwell a toujours fait preuve d’une détermination sans faille. Jusqu’à pousser quelqu’un dans le vide pour sauver sa vie.

Tommy Caldwell, le pousseur du Kirghizstan

En montagne, le danger ne vient pas toujours d’où l’on pense. Les alpinistes redoutent en général les chutes de pierre et le mauvais temps. Mais en août 2000, quatre jeunes grimpeurs américains en expédition au Kirghizistan ont été confrontés à une menace d’un tout autre genre : la menace armée ! 

Pris en otage par un groupe de rebelles islamistes venus d’Ouzbékistan et eux-mêmes poursuivis par l’armée régulière kirghize, ils ont dû suivre leurs geôliers pendant six jours et six nuits.

Il croit son ravisseur mort

Dans la cordée américaine se trouve un certain Tommy Caldwell, 22 ans tout juste ; c’est un habitué des podiums dans les compétitions d’escalade. Il est venu au Kirghizsitan pour accompagner sa petite amie Beth Rodden, dont une marque de vêtements a financé l’expédition dans la vallée de la Kara-Suu

Tommy Caldwell
Tommy Caldwell - droits Ulysse Lefebvre / Alpine Mag

C’est en pleine paroi, à 300 mètres du sol que les grimpeurs se font surprendre par des tirs de kalachnikov. N’ayant d’autre choix que de redescendre, les voilà pris dans les filets d’un groupe du MIO, le Mouvement islamique d’Ouzbékistan, sans doute pour servir de monnaie d’échange. 

Au fil des longues nuits à marcher pour échapper à l’armée, Tommy se convainc que personne ne viendra les aider. Alors, la sixième nuit, en pleine montagne, il pousse l’un des ravisseurs dans le vide. Il le croit mort – en réalité il survivra – et réussit à s’échapper avec sa petite amie et leurs deux camarades. Tommy Caldwell raconte cet épisode marquant dans son autobiographie parue chez Glénat sous le titre Push ! La vie au bout des mains.

Grimpeur de haut-niveau… même avec une phalange en moins

Une autobiographie à même pas quarante ans ? C’est qu’après l’épisode de l’enlèvement, Tommy Caldwell va devenir une figure incontournable de l’escalade. Un modèle de détermination même avec une phalange en moins – qu’il s’est coupée en bricolant

El Capitan : la voie du Dawn Wall se déroule sur la partie claire située sous le sommet
El Capitan : la voie du Dawn Wall se déroule sur la partie claire située sous le sommet - copyright Jocelyn Chavy

Créatif, il imagine une nouvelle voie d’escalade sur « le mur de l’aube » à El Capitan en Californie, une gigantesque paroi de près d’un kilomètre de haut. Après dix-neuf jours d’efforts en plein vide, il parvient au sommet de la montagne, signant l’un des plus beaux exploits de l’histoire du Yosemite en compagnie de Kevin Jorgeson. 

Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson en 2015 dans le « Down Wall » au Yosemite, la voie la plus difficile au monde
Tommy Caldwell et Kevin Jorgeson en 2015 dans le « Down Wall » au Yosemite, la voie la plus difficile au monde © Maxppp - ADIDAS OUTDOOR/HANDOUT / MAXPPP

La voie du « Dawn Wall » est considérée comme la plus difficile au monde. La même année en 2015, il réalise la première traversée intégrale de la chaîne du Fitz Roy (3.405m) en Patagonie avec un autre grimpeur d’exception, l’Américain Alex Honnold. Le duo s’illustrera trois ans plus tard sur la paroi du Nose (El Capitan) au Yosemite. Ils mettent moins de deux heures pour gravir les 900m de paroi. En 1958 lors de l’ouverture de la voie, Warren Harding, Wayne Merry et George Whitmore avaient mis… 47 jours ! Et sinon : vous, qu’auriez-vous fait à la place de Caldwell dans les montagnes du Kirghizistan ? 

Les six épisodes de la saison 1 

La Folie Des Hauteurs, le podcast montagne de France Bleu Isère en partenariat avec AlpineMag.fr. La montagne est le théâtre d’histoires extraordinaires où la réalité dépasse souvent la fiction. La Folie des Hauteurs, le podcast montagne de France Bleu Isère en partenariat avec Alpine Mag, vous propose cet été d’aller à la rencontre de personnages hors du commun.

  • Récit : Lionel Cariou
  • Réalisation : Simon Berthier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess