Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Poitiers : le musée Sainte-Croix participe au challenge des plus belles fesses de statue

Par

Le challenge a été lancé fin juin par le Yorkshire Museum au Royaume-Uni et a été repris par des musées du monde entier : il s'agit de prendre en photo les plus belles fesses de statue et de la partager sur les réseaux sociaux. Le musée Sainte-Croix à Poitiers se lance également dans ce concours.

 L'oeuvre d'Aristide Maillol, Les Nymphes de la prairie, est exposée au musée Sainte-Croix de Poitiers.  L'oeuvre d'Aristide Maillol, Les Nymphes de la prairie, est exposée au musée Sainte-Croix de Poitiers.
L'oeuvre d'Aristide Maillol, Les Nymphes de la prairie, est exposée au musée Sainte-Croix de Poitiers. - Ch. Vignaud

C'est un challenge atypique qu'a lancé le Yorkshire Museum au Royaume-Uni : #BestMuseumBum, littéralement les plus belles fesses de musée. Pour y participer, le principe est simple : chaque musée ou chaque visiteur doit prendre en photo le derrière d'une statue et la partager sur les réseaux sociaux. Il n'y a pas de récompenses ou de classement. L'opération vise à faire le buzz pour inciter le public à revenir dans les salles d'exposition cet été après une longue période de fermeture et à découvrir des œuvres d'art sous un autre angle. 

Publicité
Logo France Bleu

Des musées du monde entier s'y sont mis, comme le musée des Arts et Métiers à Paris, le musée du Château de Vitré, en Ille-et-Vilaine, le musée Archéologique de Namur, en Belgique ou la New Tretyakov Gallery de Moscou. Dans le Poitou, le musée Sainte-Croix de Poitiers s'est donc volontiers pris au jeu sur les réseaux sociaux.

"Retrouver un peu de frivolité"

Le musée Sainte-Croix à Poitiers s'est lancé dans le challenge du #BestMuseumBum après avoir observé le buzz créé par le Yorkshire Museum au Royaume-Uni. "On désacralise le lieu-musée qui, dans l'esprit des gens, est l'institution du savoir", explique Stéphanie Coussay, médiatrice au musée Sainte-Croix, en charge du numérique. Les visiteurs à Poitiers sont invités à "avoir l’œil alerte" et à repérer de belles "chutes de reins" puis à les prendre en photo pour les partager sur les réseaux sociaux.

Dans un contexte sanitaire compliqué, le challenge est la bienvenue, selon Stéphanie Coussay : "C'est nécessaire pour retrouver un peu de frivolité, cela nous fait du bien". Il y a des "nus" disséminés un peu partout dans le musée, comme les sculptures de Camille Claudel ou encore Aristide Maillol.

La médiatrice du musée Sainte-Croix estime que les "nus" exposés à Poitiers peuvent remporter le #BestMuseumBum. "La paire de fesses" de la statue Narcisse de Rodin répond aux critères, selon Stéphanie Coussay. "Le corps est vraiment magnifique et la chute de reins est très belle", sourit-elle.

La sculpture La Niobide de Camille Claudel est l'un de plus beaux nus exposés au musée Sainte-Croix à Poitiers. - Ch. Vignaud

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu