Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

PORTRAIT - Nesta Why, un jeune rappeur en devenir à Charleville-Mézières

mercredi 29 août 2018 à 16:57 Par Alexandre Blanc et Aurélie Pasquier, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Champagne-Ardenne

Il a l'écriture et la chanson chevillé au corps depuis son plus jeune âge et veut tenter de se lancer dans une carrière professionnelle de chanteur. Pour financer son premier album, Nesta Why lance une cagnotte de financement participatif.

Nesta Why
Nesta Why - Sébastien Loppin

Charleville-Mézières, France

Antoine Aubertin a 20 ans, et quand il n'est pas étudiant en hygiène-sécurité-environnement à Charleville-Mézières, il rappe sous le nom de Nesta Why. L’écriture l’a fasciné dès le plus jeune âge, notamment grâce à sa maman enseignante. 

Quand j’étais tout petit, je voyais ma mère écrire et j’adorais la forme des lettres »

À 6 ans, il écrit son premier texte : "La table orange".

La table, elle te disait de ne pas manger trop gras, trop sucré, trop salé »

Au collège, Antoine lit de la poésie mais plafonne à 5 de moyenne en français

On me demandait de trouver des figures de style, et moi je n’avais pas cette idée de tout mécaniser dans la littérature »

L’adolescent se met à la basse. Il écoute du rock, du métal, puis du reggae, du ragga et du hip-hop. Et continue à écrire et à chanter pour lui, dans sa chambre. Sa première scène, ce sera pour les journées de la culture au lycée Sévigné de Charleville-Mézières. Un déclic. Finies les conneries et les gardes à vue. Antoine s’exprime à travers la musique. 

J’ai commencé à enregistrer des morceaux mais j’utilisais des musiques trouvées sur Youtube, pas libres de droit »

Prise de conscience

La rencontre avec Hansy Ondo Obiong, un jeune expatrié gabonais, l’incitera à franchir un pas supplémentaire et à professionnaliser sa démarche artistique. Débrouillard, impliqué dans la vie culturelle locale, Hansy Ondo Obiang, lui propose de devenir son manager, « pour grandir avec lui et avancer ensemble ». 

Antoine Aubertin, alias Nesta Why, s’entoure de deux compositeurs, d’un choriste (un backer). Il enregistre en studio, fait appel à des prestataires extérieurs pour les séances photo, bientôt pour le clip. Des T-shirts sont édités.

Tout cela a un coût. Pour financer son projet et sortir ce premier album, « Prise de conscience », Antoine et Hansy lancent une cagnotte en ligne sur un site de financement participatif. Ils souhaitent collecter 2000 euros. Les 12 titres sont prêts, il n’y a plus qu’à les enregistrer.

Côté scène, les expériences se comptent encore sur les doigts de la main. Un concert Place Ducale à Charleville-Mézières pour la fête du don du sang. Un autre au bar « Le Dropkick » à Reims. Nesta Why a remporté un tremplin pour se produire au Cryptoportique cet été à Reims mais le concert a dû être annulé en raison de la météo.