Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pour acquérir un livre d'heures ayant appartenu à François Ier, le Louvre lance un appel aux dons

mercredi 25 octobre 2017 à 15:18 Par Julien Baldacchino, France Bleu

Le Louvre a annoncé ce mardi le lancement d'un appel aux dons auprès des Français pour acquérir le Livre d'heures de François Ier, dernier vestige de la dynastie des Valois. Le groupe LVMH finance la moitié de l'acquisition, dont le coût total est de dix millions d'euros.

Le musée du Louvre (illustration)
Le musée du Louvre (illustration) © Maxppp - Olivier Boitet / PhotoPQR / Le Parisien

C'est un joyau capital pour l'Histoire de France : mis en vente par un collectionneur londonien, le Livre d'heures de François Ier est le seul témoignage encore existant et connu des biens qui ont appartenu à la dynastie des Valois, disparue à la fin du XVIe siècle. Pour en faire l'acquisition, le musée du Louvre a lancé mardi un appel aux dons auprès des Français.

En effet, le prix de cet objet "sans équivalent dans les collections françaises et étrangères" est colossal : 10 millions d'euros, soit le double de ce que le Louvre peut acheter dans une année (un budget d'acquisition annuel de 5,2 millions d'euros). Pour financer une partie de ce montant, à hauteur d'un million d'euros, le musée lance la huitième opération "Tous mécènes", jusqu'au 15 février prochain. Sur le site Internet dédié, les "mini-mécènes" peuvent choisir le montant de leur don.

LVMH finance la moitié de l'acquisition

Une moitié de l'acquisition sera financée par le groupe LVMH : "Faire revenir en France ce trésor national unique a immédiatement emporté l'adhésion de Bernard Arnault et de LVMH", selon un conseiller du patron du groupe. "Je remercie LVMH d'avoir dit oui à cette aventure très ambitieuse pour que cet objet redevienne une icône du musée du Louvre", a souligné le président du Louvre, Jean-Luc Martinez.

Ce livre religieux manuscrit, de petit format, est aussi un objet de joaillerie : il comprend seize peintures et de nombreuses initiales décorées, avec une reliure en or, ornée de pierres précieuses. Il est actuellement exposé au Louvre dans le cadre d'une exposition temporaire.