Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Journée spéciale "Tous en terrasse", le 19 mai

Pour la reprise, les services culturels du Mans proposent une programmation en grande partie gratuite

-
Par , France Bleu Maine

Après des mois portes fermées, les musées, théâtres et salles de concerts du Mans rouvrent ce mercredi. Pour attirer le public, les équipes des services culturels n'ont pas chômé ces dernières semaines afin de proposer une programmation riche et en partie gratuite.

Les services culturels de la Ville du Mans ont travaillé sur une programmation dense et en partie gratuite pour la reprise- Photo d'illustration
Les services culturels de la Ville du Mans ont travaillé sur une programmation dense et en partie gratuite pour la reprise- Photo d'illustration © Radio France - Clémentine Sabrié

L'heure des retrouvailles a sonné entre les Sarthois et le monde de la culture ! Après des mois de fermeture, ça y est les théâtres, les salles de spectacle, les cinémas et les musées rouvrent ce mercredi 19 mai, pour la deuxième étape du déconfinement progressif. Si cette reprise se fera en comité, en raison de la jauge des spectateurs, elle sera surtout immédiate au Mans. Les différents acteurs du monde culturel ont travaillé dur ces derniers mois afin de préparer au mieux cette réouverture et offrir dès le premier jour des pièces de théâtre, des expositions et des concerts. 

Une programmation qui débute dès mercredi

Après un an d'annulations et de reports, les différents espaces culturels manceaux ne voulaient pas attendre une minute de plus. "De revoir des gens qui seront, je l'espère heureux et enthousiasmés" par la programmation, "ça fait du bien", se réjouit Virginie Boccard, directrice de la Scène nationale Les Quinconces et L'Espal. La Scène nationale a même baptisé cette reprise d'activités "Vives retrouvailles". Elle offre une grande variété de rendez-vous dès les premiers jours. Les Sarthois et Sarthoises pourront assister ce mercredi après-midi, à 14h, à une répétition de la pièce "NYX" de Fabrice Melquiot, dont la représentation n'est pas attendue avant novembre. Le soir, à 19h, la salle de L'Espal accueillera les élèves du Conservatoire du Mans pour une représentation de "Scruter les rivages", écrite par Magali Mougel et mise en scène par Philippe Vallepin. Le texte évoque les thématiques de l'écologie et du féminisme. "C'est une pièce de théâtre sur 50 minutes parce qu'il y a le couvre-feu et que les choses ont été écrites comme ça", explique la directrice.

Si la programmation reprend ce mercredi à La Scène nationale, elle se fait en parallèle de l'occupation du théâtre par des intermittents du spectacle et des partenaires, mobilisés depuis des semaines notamment contre la réforme du chômage.

De nombreux concerts gratuits pour démocratiser la culture

L’association Superforma, qui gère plusieurs salles de concerts de l’agglomération mancelle, est elle confrontée aux jauges. Ses équipes ont donc dû redoubler d'inventivité pour construire la nouvelle programmation. "L'urgence, c'est de nous retrouver malgré des conditions pas encore idéales à 100%", indique Julien Martineau, directeur de Superforma. Le 29 mai, le groupe Turfu, plutôt habitué au bal folk,  jouera ainsi sur le parvis des Saulnières devant une centaine de personnes cette fois assises, protocole sanitaire oblige. Le 12 juin, le pianiste italien Fabrizio Rat proposera un set de piano-techno composé spécialement pour une configuration de concert assis.

L'objectif, c'est aussi de mettre la culture à la portée de toutes et tous. Pour cela, de nombreux concerts gratuits sont organisés dès ce week-end à l'occasion du pont de la Pentecôte. "Beaucoup de personnes vont partir, mais beaucoup aussi ne pourront pas et pour ces personnes, on souhaite qu'elles puissent sortir" et ne pas avoir à vider leur porte-monnaie, ajoute Julien Martineau.

Des expositions gratuites au musée

Les musées du Mans rouvriront également leurs portes ce mercredi. S'ils sont gratuits depuis le 1er janvier, c'est la première fois qu'ils expérimenteront cette gratuité, ainsi que la réservation de créneaux de visite en ligne. Il sera toujours possible de venir sans réserver, ou même de profiter des expositions depuis son ordinateur grâce à des visites virtuelles. Trois expositions temporaires sont donc proposées dès ce mercredi : 

  • L'exposition "Tatoueurs-tatoués, le musée du quai Branly-Jacques-Chirac en résidence au Mans" est visible jusqu'au 6 juin au musée Jean-Claude Boulard Carré Plantagenêt ;
  • L'exposition "Au cœur des abstractions, Marie Raymond et ses amis" prend ses quartiers au musée de Tessé jusqu'au 19 septembre ;
  • L'exposition "Clair comme du cristal, minéralogie du Massif armoricain" sera accueillie au musée Vert jusqu'au 31 juillet.

Les acrobaties sont de retour

La saison cirque peut aussi enfin reprendre au Mans. Pour l'occasion, le Pôle Cirque Le Mans organise de nombreux spectacles cette semaine. De mercredi à samedi, la compagnie Raoul Lambert proposera un spectacle de circosorcellerie, alliant musique et magie, au collège Alain-Fournier. Ce week-end, une roue de la mort sera installée sur le terrain de basket du gymnase Alain-Fournier pour une représentation gratuite de la Compagnie La Meute. Les Manceaux et Mancelles pourront aussi assister dans la cour du collège Alain Fournier à un spectacle de ruban de GRS et de tuning créé par la Société Protectrice de Petites Idées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess