Médias – People

Pour le maire de Collioure, Galabru "avait perdu l'envie de lutter"

Par Baptiste Guiet, France Bleu Roussillon et France Bleu lundi 4 janvier 2016 à 17:09

Michel Galabru en 2011
Michel Galabru en 2011 © Maxppp

Jacques Manya, le maire de Collioure, avait reçu le comédien en juin dernier dans le cadre du festival "Un soir au Caloni". Il y avait joué son spectacle "Le Cancre". En 1967, Michel Galabru avait également tourné plusieurs scènes du "Petit Baigneur" dans la commune.

Michel Galabru aura donc donné une de ses dernières représentations au Théâtre de la Mer de Collioure. C'était le samedi 13 juin dernier avec son spectacle autobiographique "Le Cancre". 

"C'est par l'entremise de sa filleule, qui habite la commune, qu'on avait réussi à le faire venir" explique Jacques Manya, le maire.

"Physiquement, il était très diminué, il avait du mal à se déplacer. Moralement il était atteint par le décès de son frère et par l'état de santé de sa femme. Mais par contre sur le plan intellectuel, il était encore très vif, très au courant de l'actualité, rebondissant sur l'actualité pour un bon mot ou un calembour. Ça a été un immense plaisir de l'entendre raconter toutes ses anecdotes."  

A Collioure Michel Galabru avait notamment tourné plusieurs scènes du "Petit Baigneur" en 1967 avec Louis de Funès. "Il se souvenait d'ailleurs d'avoir traversé la commune à l'arrière d'une décapotable avec une jambe dans le plâtre." 

Pour Jacques Manya, "il y a une vraie histoire entre Collioure et Galabru". Je suis donc très touché par ce départ, mais il avait ces derniers temps beaucoup de détachement vis-à-vis de ça. Il était un peu désabusé par des tas de choses et il avait perdu un peu son envie de lutter."

Michel Galabru laisse derrière lui une carrière immense : douze pièces de théâtre et près de deux cent films.  

Jacques Manya, le maire de Collioure

> À lire aussi : tous nos articles sur Michel Galabru