Culture – Loisirs

Pour sa 27e édition le festival BD en Périgord mise sur la jeunesse

Par Charles Dequillacq, France Bleu Périgord samedi 15 octobre 2016 à 19:50

Patrick Sobral était cette année le président d'honneur du festival
Patrick Sobral était cette année le président d'honneur du festival © Radio France - Charles de Quillacq

Simple salon de la bande dessinée il y a peu, la manifestation tente de diversifier ses événements pour prendre une ampleur régionale. Patrick Sabral, auteur de manga à la sauce française faisait partie des attractions de ce désormais festival.

Dans le gymnase de Bassillac, l’affluence était encore au rendez-vous cette année pour la 27ème édition de BD en Périgord... Venues des quartes coins du département, les visiteurs, souvent des habitués, sont surtout là pour rencontrer leurs auteurs préférés. Ils sont nombreux en effet à former des files d'attente devant les stands pour avoir leurs dédicaces (un croquis souvent) des dessinateurs qu'ils admirent. Mais à l'aube de fêter ses 30 ans, la manifestation veut devenir plus qu'un lieu de rencontre entre les fans et les créateurs.

Les allées du festival à l'ouverture - Radio France
Les allées du festival à l'ouverture © Radio France - Charles de Quillacq

Une année charnière

Expositions, conférences, séances de cinéma dédiées.. La volonté de faire passer la manifestation dans une autre dimension est clairement affichée par les organisateurs. Tisser des liens entre différentes disciplines artistiques, c'est le mot d’ordre pour faire prendre encore plus d'ampleur à cet événement. Comme nous le résume Mathieu Druillole, le président de BD en Périgord:

Mathieu Duillole, président du festival BD en Périgord

Priorité à la jeunesse

Comme depuis de nombreuses années, les élèves des écoles de la région ont eu une attention toute particulière. Durant la semaine précédant les festivités, des auteurs et dessinateurs se sont relayés dans les classes pour partager leurs goûts du coup de crayon. Média ludique par excellence, cette initiative veut redonner l'envie de lire aux jeunes qui semblent s'en détourner. Pour les plus âgés, une conférence sur l'urbanisme et le social dans la BD était aussi organisée en association avec l'IUT de Périgueux. De quoi redonner à cet événement incontournable de ce début d'automne une seconde jeunesse !

Partager sur :