Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Trois Cafés Gourmands peut devenir "une nouvelle référence dans la chanson française"

vendredi 5 octobre 2018 à 11:09 Par Fabienne Joigneault, France Bleu Limousin

Le 1er album de Trois Cafés Gourmands sort ce 5 octobre. Le directeur du label Play Two espère que c'est le début d'une aventure longue durée avec le groupe corrézien, qu'il voit occuper un créneau vide depuis longtemps.

Le groupe a signé en juin 2018 avec le label indépendant Play Two
Le groupe a signé en juin 2018 avec le label indépendant Play Two - © Twitter / Play Two

Limousin, France

Il produit Maître Gim's, MC Solaar, les Kids United... et Trois Cafés Gourmands. Julien Godin, directeur du label indépendant Play Two répondait aux 3 questions de Françoise Pain, alors que le groupe corrézien sort son 1er album "Un air de rien" ce vendredi. 

Plus de 20 millions de vue sur Youtube pour le clip "A nos souvenirs", c'est un bon filon pour un producteur ? 

C'est surtout le signe d'un phénomène populaire assez exceptionnel. Nous on travaille avec le groupe depuis 6 mois, mais pour eux, ça a commencé depuis plus d'un an. Il y a un emballement assez incroyable autour du groupe et du projet. Il y a la rencontre d'un public avec une chanson et un groupe. Et une rencontre peut-être avec les attentes actuelles du public français. Il y a un côté "feel-good". Je pense que le public cherche des chansons qui font du bien, qui portent des valeurs positives.

Pour vous, c'est un groupe prometteur ?  

Non seulement, il est prometteur, mais je pense qu'il va durer ! Ils ont commencé leur carrière il y a longtemps, c'est un groupe qui vit beaucoup en live. C'est un élément très important pour la pérennité du groupe. Notre travail avec eux c'est de s'engager sur la durée. 

Il y a un côté feel-good !

Justement, votre rôle, c'est de les manager, les professionnaliser ? Par exemple, ils ont actuellement des musiciens qui sont amateurs... 

C'est évident que nous devons les encadrer et les faire progresser, et de faire accéder leur musique au plus large public possible. Eux ont commencé dans leur région avec leurs outils. Nous, grâce à nos outils, on a relayé le titre à d'autres régions et d'autres médias, notamment France Bleu, qui a été le premier média national à programmer le titre, ce qui a été un véritable accélérateur. Après le groupe existe depuis suffisamment longtemps, et on ne va pas non plus les transformer ! Ils restent qui ils étaient avant. 

Quel est votre projet pour eux ? 

C'est tout simplement d'installer une nouvelle référence dans la chanson française ! Je pense qu'il y a une place restée vacante depuis longtemps. Et c'est un groupe qui chante en français, qui parle de sujets qui intéressent le public. Et ça fait très longtemps qu'on n'a pas eu de groupe de ce type là. Le paysage musical s'est beaucoup recentré autour de la musique urbaine, et je pense qu'ils ont une place à prendre. C'est un créneau de bonne musique française en live. La première étape, c'est que l'album soit bien accueilli, et ensuite, la scène suivra.