Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Covid-19 : le conservatoire d'Évreux s'adapte pour enseigner la musique et la danse

Le conservatoire à rayonnement départemental d'Évreux rouvre ses portes, à la plus grande joie de la soixantaine de personnels et des 650 élèves. L'établissement qui pratiquait l'enseignement à distance depuis le 13 mars 2020 a dû revoir son organisation pour s'adapter au coronavirus.

Annie-Claude Sarhan, la professeure de flûte traversière, doit porter une visière quand elle veut être au plus près de ses élèves
Annie-Claude Sarhan, la professeure de flûte traversière, doit porter une visière quand elle veut être au plus près de ses élèves © Radio France - Laurent Philippot

Laurent Delanoë n'est pas mécontent de rouvrir son conservatoire car "les cours à distance, c'est bien, mais pour la progression des élèves, la proximité, ne serait-ce que pour accorder un instrument, changer des anches, c'est quand même très compliqué" reconnaît le directeur de l’établissement. Mais pour rouvrir, Viviane Benattar, la directrice adjointe en charge de la pédagogie, a planché toute l'été sur la mise en place d'un protocole sanitaire pour garantir au mieux la sécurité de tous. "Le mot d'ordre, c'est le masque, se laver les mains et la distanciation", un sens unique de cheminement a d'ailleurs été mis en place à l'intérieur du cloître.

Sylvain Malézieux, professeur de saxophone, a choisi le cloître pour répéter avec son élève
Sylvain Malézieux, professeur de saxophone, a choisi le cloître pour répéter avec son élève © Radio France - Laurent Philippot

Dans les classes d'instruments, "il faut maintenir une distance entre l'élève et le professeur, on a calculé un périmètre de quatre mètres carrés" détaille Viviane Benattar, "nous avons organisé les cours en conséquence, des professeurs qui étaient dans des salles plus petites passent dans des salles plus grandes". Le plus grand changement concerne la pratique collective en orchestre et les danseurs et danseuses du conservatoire, "heureusement, on a un grand gymnase" souligne Laurent Delanoë. 

REPORTAGE - En avant la musique au conservatoire d'Évreux où on fait avec le Covid

Instruments et Covid-19 : quels risques ? 

La pratique de tous les instruments est autorisée sans masque. "L'élève doit venir avec son instrument, qu'il soit en location ou son instrument propre" et jouer d'un instrument à vent n'expose pas plus au coronavirus. Viviane Benattar le précise "il y a des outils pour nettoyer l'anche d'un basson, d'une clarinette, ou d'un hautbois". Le conservatoire a d'ailleurs été conseillé "pour les produits nécessaires" par l'institut technologique européen des métiers de la musique du Mans. Très contente de retrouver ses élèves, Annie-Claude Sarhan, professeure de flûte traversière est consciente qu'elle va devoir adapter sa pédagogie, notamment pour "les petits, où il faut souvent vérifier les positions, replacer un doigt, toucher la main, on ne va pas pouvoir être aussi proche" se désole-t-elle. 

Pour jouer de la flûte, Annie-Claude Sarhan a, heureusement, le droit d'enlever son masque
Pour jouer de la flûte, Annie-Claude Sarhan a, heureusement, le droit d'enlever son masque © Radio France - Laurent Philippot

S'adapter, même son de cloche pour le professeur de trompette, "on est en seul à seul avec l'élève, il suffit de s'écarter un peu plus et d'avoir une salle suffisamment grande et on évite de jouer dans leur direction" explique Dominique Collemare.

Le problème est plus embêtant pour le piano, l'orgue ou le clavecin - Viviane Benattar

Les instruments, en raison de leur taille, sont déjà au conservatoire. Qui va se charger de leur nettoyage ? Le professeur ou l'élève ? 

Nikola Krbanjevic dans la salle où il enseigne les percussions
Nikola Krbanjevic dans la salle où il enseigne les percussions © Radio France - Laurent Philippot

Nikola Krbanjevic enseigne les percussions et a lu le protocole sanitaire, "la consigne c'est que chacun de mes élèves a ses baguettes" explique-t-il mais "c'est un peu flou" concède le musicien international, qui se produira avec son groupe Ink Experiment Duo la semaine prochaine à l'étranger pour la première fois depuis des mois. D'autant qu'il se pose des questions sur l'entretien de ses instruments : "les lames sont en bois, il faut que je fasse des recherches pour savoir avec quoi je vais pouvoir les nettoyer pour ne pas agresser les instruments"

Les nouveautés de la rentrée

"La fausse note de cette rentrée, c'est le Covid" sourit Laurent Delanoë qui a prévu pour cette saison de nouvelles activités pour les plus petits "où les élèves pourront à la fois découvrir la musique et la danse ou commencer un instrument dès six ans". Les adolescents eux pourront bénéficier du développement du département musiques actuelles "avec le recrutement d'un professeur de batterie et d'un professeur de guitare électrique" et la mise en place d'ateliers. Les adultes ne sont pas oubliés, "nous avons des classes réservées si un adulte veut commencer la musique ou la danse". Les inscriptions sont ouvertes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess