Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Pour ses 85 ans, la goélette "La Belle Poule" fait peau neuve à Brest

lundi 27 mars 2017 à 6:00 - Mis à jour le lundi 27 mars 2017 à 16:50 Par Jérôme Collin et Hervé Cressard, France Bleu Breizh Izel

Le chantier de rénovation de l'une des goélettes de la Marine Nationale est en train de prendre fin à Brest. Le navire école reprendra la mer en avril. 85 ans après sa construction, "La Belle Poule" est toujours aussi vaillante !

L'une des deux goélettes de la Marine Nationale est en fin de rénovation au port de Brest.
L'une des deux goélettes de la Marine Nationale est en fin de rénovation au port de Brest. - Stéphane Tollec

Brest, France

"La Belle Poule" s'offre une seconde jeunesse. Sortie des chantiers normands en 1932, la goélette de la Marine Nationale a été rénovée pendant quatre mois. Des travaux réalisés au sein de l'ancienne base des sous-marins à l'arsenal de Brest. La partie la plus importante a été le changement de l'étambot, une pièce de 5 mètres de long fixée à l'arrière de la quille. Une pièce qui porte tout l'arrière du bateau.

C'est toujours un défi pour un charpentier de Marine ! Il a fallu trouver un arbre assez extraordinaire pour constituer cette pièce", Yann Mauffret, patron du chantier du Guip

Retour en mer courant avril !

"La Belle Poule" va retourner en mer dans quelques jours. La goélette est utilisée par les marins en formation. Elle va souvent naviguer en rade de Brest, mais pas seulement.

Ce voilier historique ne se contente pas de naviguer en rade pour la formation des marins, il peut traverser l'Atlantique" Le lieutenant de vaisseau Antoine Collin