Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pourquoi des postes de secours sont-ils encore fermés sur le littoral héraultais ?

-
Par , France Bleu Hérault

Les week-ends de juin, seuls 6 postes de secours sur 15 sont ouverts à Palavas-les-Flots, Carnon et Villeneuve-lès-Maguelone. Et il faut désormais attendre juillet pour une ouverture complète. Un calendrier qui recule progressivement.

Poste de secours plage, Carnon fermé dimanche 27 juin 2021
Poste de secours plage, Carnon fermé dimanche 27 juin 2021 © Radio France - Pascale Viktory

Le week-end dernier, la flamme rouge ne flottait que sur tous les postes de secours. La baignade était pourtant interdite à cause d'une violente houle qui a frappé le littoral héraultais.

À Palavas-les-Flots, Carnon et Villeneuve-lès Maguelone, les rares sauveteurs sur le pont n'ont eu de cesse de répéter les même messages de prévention aux baigneurs ayant bravé l'interdiction. Ailleurs, c'est-à-dire sur l'essentiel du littoral, il fallait compter sur la responsabilité de chacun.

Car depuis début juin, seuls 6 postes de secours sur 15 ouvrent le week-end dans ces trois communes. Les autres n'ouvriront que le samedi 3 juillet, date où la surveillance est également étendue à l'ensemble de la semaine. 

Frédéric Cantadem est le chef des sauveteurs en mer de l'Hérault. Au fil des ans, il a vu ce calendrier d'ouverture rétrécir : "Quinze ans en arrière, les postes ouvraient début mai. En gros, pour le week-end de l'Ascension. Il y avait deux postes ouverts le week-end à Palavas, à Carnon et à Villeneuve."

 "On a tendance à voir les jours sans surveillance s'allonger alors que la saison estivale arrive à grands pas." - Frédéric Cantadem, chef des sauveteurs en mer de l'Hérault

Ces six postes continuent d'ouvrir durant la "pré-saison", désormais cantonné au mois de juin. En revanche, c'est la date d'ouverture à 100% qui recule : "Avant on ouvrait tous les postes de secours le 15 juin. Maintenant, on ouvre tous les postes le 3 juillet. On a tendance à voir les jours sans surveillance s'allonger alors que la saison estivale arrive à grands pas".

Frédéric Cantadem : "15 ans en arrière, les postes ouvraient début mai"

Une décision qui revient aux mairies, à qui il incombe de payer les sauveteurs, rappelle Frédéric Cantadem : "Les postes de secours coûtent de l'argent mais n'en rapportent pas. Une mairie fait donc avec les moyens qu'elle a".

Pour se baigner en toute sécurité, il faut donc bien se renseigner : "Si vous allez sur une plage qui n'est pas surveillée, vous vous baignez à vos risques et périls selon la loi. Sauf qu'il est impossible de faire rentrer tous les estivants dans les zones surveillées (300 mètres autour des postes de secours, ndlr). Les gens sont donc forcés de s'étaler sur la plage".

L'ouverture des postes de secours est gérée par les villes

Pour Frédéric Cantadem, la meilleure protection reste donc la vigilance de chacun pour alerter les secours en cas de problème.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess