Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : Le pourquoi du comment

VIDÉOS - Pourquoi la France ne gagne-t-elle plus l’Eurovision ?

vendredi 11 mai 2018 à 4:01 Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre et France Bleu

La grande finale du concours de l'Eurovision aura lieu samedi soir, au Portugal. Un concours que la France ne l'a plus gagné depuis 1977. Mais pourquoi ?

Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, qui forment le duo Madame Monsieur,  lors d'un concert de présentation à Tel Aviv.
Emilie Satt et Jean-Karl Lucas, qui forment le duo Madame Monsieur, lors d'un concert de présentation à Tel Aviv. © Maxppp - ABIR SULTAN

Les années passent... Et la victoire de Marie Myriam à l'Eurovision de la chanson, avec son tube "L'oiseau et l'enfant", c'était il y a (déjà) 41 ans. Depuis, notre pays est arrivé plusieurs fois sur le podium, la dernière fois en 1991, mais plus de victoire.

Le choix des chansons pose-t-il problème ?

A première vue, on pourrait se dire que c'est parce que les chansons ne sont pas bonnes ou pas forcément "adaptées" au style du concours. Les chansons présentées par la France sont évidemment souvent en français, alors que l’anglais est jugé plus populaire et internationale. Elles sont aussi jugées trop sérieuses, intellos voire carrément snobs, dans un concours où les paillettes et le kitch font un malheur.

Pourtant, on a essayé un peu tous les styles : des chanteurs en devenir ou des chanteurs connus : de Patrick Fiori à Patricia Kaas en passant par Gérard Lenorman ou Serge Lama. Le style des chanteuses à voix comme Natasha St-Pier, l’électro avec Sébastien Tellier, la musique bretonne avec Dan Ar Braz et l’héritage des celtes, le rock à tendance comique des Fatals picards ou encore le style "lyrique" avec Amaury Vassili. Mais rien n'y fait...

Au-delà des chansons, certains disent qu'on ne fait pas assez de lobbying ! Car oui, l'Eurovision c'est un peu comme une élection : il faut faire campagne. Envoyer, par exemple, les artistes sur "un tour d'Europe" pour les présenter aux différents publics.

Est-on désavantagés par le principe du vote ?

Finalement, le concours de l'Eurovision est très politique. Les pays votent souvent pour leurs voisins, ou ceux dont ils se sentent proches culturellement. Jean-François Gleyze, un chercheur en géographie, a même réalisé une étude très sérieuse sur ces échanges de points. Au-delà des votes entre voisins (entre le Portugal et l'Espagne, entre l’Irlande et l'Angleterre par exemple), il a remarqué deux grosses coalitions : d'un côté les pays scandinaves et de l'autre les membres de l’ex-Yougoslavie, de l’Europe orientale, auxquels se rajoutent parfois la Grèce et Chypre.

Pourtant, la France est toujours en finale

La qualité de nos chansons n'a rien à voir là-dedans ! En fait, si la France est toujours en finale, c'est qu'elle fait partie du "Big five" (avec l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Royaume Uni). Les cinq pays passent directement en finale, parce qu'ils sont les plus gros contributeurs financiers de l'Eurovision. Une règle dénoncée par certains pays, notamment la Turquie, qui boude le concours depuis 2013. Notez aussi que le pays organisateur est lui-aussi d'office en finale. C'est le cas du Portugal, cette année.

La France est-elle vraiment si mauvaise ?

Franchement, il n’y a pas de quoi rougir. Si on regarde les statistiques depuis la création du concours de l'Eurovision en 1985, la France n'est pas si mauvaise ! La France a gagné cinq fois, dont, il est vrai, quatre fois avant 1970. Il y a deux ans, Amir a terminé sixième avec sa chanson "J'ai cherché". 

Quatre victoires, c'est autant que le Luxembourg et le Royaume-Uni. Mais c’est mieux que l'Allemagne, l'Italie ou l'Espagne : trois pays qui comptabilisent seulement deux victoires chacun. Le champion du concours de l’Eurovision reste l'Irlande, qui comptabilise sept victoires, dont trois consécutives en 1992, 1993, et 1994 ! Enfin, la Suède est une valeur sûre de l’Eurovision, aussi, depuis sa première victoire en 1974 avec Waterloo du groupe Abba. À ce jour, la Suède a gagné six fois le concours.

Quelles sont les chances de la France cette année ?

La France a plutôt de bonnes chances pour cette édition 2018. Si l'on en croit les classements des bookmakers. La chanson Mercy du duo "Madame Monsieur" est dans le groupe de tête depuis plusieurs jours. Ce titre, choisi par les téléspectateurs, raconte l'histoire vraie d'une enfant née sur un bateau humanitaire en Méditerranée.

Mais la favorite des pronostiqueurs reste la concurrente chypriote, Eleini Foureira. Elle est née en Albanie et est déjà star en Grèce. Et pour ne rien gâcher, elle a une très belle chevelure et un corps de rêve.

"Le Pourquoi du comment" - par Delphine Martin

  - Aucun(e)
-