Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Ça nous avait manqué", premier week-end de déconfinement en Cerdagne et Capcir

-
Par , France Bleu Roussillon

Alors que la France a eu droit à son premier week-end sans limitation de déplacement depuis des semaines, certains en ont profité pour retrouver l'air frais de la montagne. Les promeneurs étaient de retour en Cerdagne et Capcir.

Le lac de Matemale
Le lac de Matemale © Radio France - Sébastien Berriot

Avec le retour du beau temps et la levée de la limitation de déplacement en France, les promeneurs sont de retour en Cerdagne et Capcir. En ce week-end du 8 mai, au Lac des Bouillouses, les tables de pique-nique sont occupées par des randonneurs heureux de retrouver leurs habitudes. 

"On vient de la basse Cerdagne, de Saillagouse. On ne pouvait pas venir jusque-là" pendant le confinement, confie Marion. "On n'était pas libre de se déplacer, donc là, on a voulu profiter. On a même ramassé de l'ail des ours", ajoute cette mère de famille. À la même table, son fils, Kylian, ravi d'être de retour en pleine nature : "De temps en temps, ça fait du bien d'aller vers ici, de voir plein d'autres animaux se sentir bien dans la nature."

"On est vraiment bien ici." - Michel, amateur de randonnée venu du Tarn

Pour Michel et Catherine, amateurs de randonnée, la levée des restrictions veut dire changer de paysage "enfin". Ils habitent dans le Tarn, "et même si c'est agréable aussi chez nous, c'est bien de pouvoir se sentir un peu libre", rigole Catherine. Alors c'était comme une évidence, leur première sortie loin de chez eux a été au Lac des Bouillouses : "On est vraiment très bien ici", reconnaît Michel. 

"Les gens font des grillades, ils en ont marre d'être enfermés à la maison." - Nicolas Tournel, boucher aux Angles

Des déplacements synonymes aussi du retour des clients. Dans la boucherie de Nicolas Tournel, aux Angles, les clients défilent depuis vendredi soir, près de 80 en un week-end. Un très bon retour d'activité pour le gérant. "Ce sont des clients qui venaient quasiment tous les week-ends, ils sont contents de revenir." 

Et les clients n'hésitent pas à se faire plaisir. "On a eu de gros tickets. Ce matin, j'en ai fait un à 210 euros. Les gens font des grillades, ils en ont marre de rester enfermé à la maison", sourit Nicolas avant d'ajouter : "Et puis ça fait du bien au moral, parce qu'ouvrir son magasin quand il n'y a personne, c'est pénible."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess