Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture - Loisirs

Premières cascades et premiers frimeurs sur la patinoire synthétique de Joigny

-
Par , France Bleu Auxerre

Chaussez vos patins, la troisième édition de "Joigny on Ice" a débuté ce dimanche à Joigny (Yonne) Une patinoire synthétique de 108m2 a été installée sous la halle du marché couvert. Elle accueillera, gratuitement, petits et grands tous les après-midis jusqu'au vendredi 3 janvier.

La patinoire est installée sous le marché couvert de Joigny
La patinoire est installée sous le marché couvert de Joigny © Radio France - Stéphane Maggiolini

Joigny, France

Pour la troisième fois en quatre ans, la ville de Joigny a installé une patinoire synthétique de 108m2 sous son marché couvert, en bordure de l'Yonne.  Depuis ce dimanche, elle est accessible à tous, gratuitement. L'animation "Joigny On Ice" se déroule tous les après-midis jusqu'au 3 janvier

"Entre les fêtes, un peu de sport ça fait du bien !"

Avant d'entrer en piste, il faut d'abord prendre des patins à sa taille. "Pour moi ce sera des grands patins. On va essayer de ne pas trop tomber quand même. C'est la sortie des vacances, entre les fêtes, un peu de sport ça fait du bien", s'amuse Yves, 35 ans. L'adulte retombe ainsi en enfance quelques instants, aux côtés de son frère et de sa nièce et fait son entrée sur la patinoire. "Je fais deux, trois tours. Je reste prudent quand même parce qu'il y a du monde. Des fois je tombe mais ça va, c'est pas grave", raconte Camille, 12 ans, sous le regard attentif de ses grands-parents.

La sécurité avant tout

Au milieu de tout ce beau monde, il y a une dizaine de bénévoles issus du service civique ou du service des sports de la mairie. Des animateurs pour garantir un bon moment sans bobo. "On va essayer de regarder s'ils ne gardent pas les mains par terre lorsqu'ils tombent pour éviter de se couper avec d'autres patins. Il y a aussi des barres pour les aider à évoluer. On leur donne des conseils pour avancer, en marchant en canard par exemple", explique Cédric, médiateur au service des sports.

Parmi les autres règles de sécurité, tout le monde doit patiner dans le même sens, ne pas se pousser et si possible porter des gans et des genouillères, juste au cas-où certains passeraient plus de temps par terre que sur les patins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu