Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Près de 15 000 visiteurs accueillis au musée de la Romanité à Nîmes

lundi 11 juin 2018 à 7:05 Par Leila Mechaouri, France Bleu Gard Lozère

Une semaine après son ouverture, le premier bilan du musée de la Romanité à Nîmes est positif.

La visite du musée commence par un grand escalier en colimaçon.
La visite du musée commence par un grand escalier en colimaçon. © Radio France - Leïla Méchaouri

Nîmes, France

Le musée de la Romanité a ouvert ses portes il y a une semaine à Nîmes, samedi 2 juin. Depuis, il ne désemplit pas. Au total, près de 15 000 visiteurs ont déjà été accueillis. Le premier week-end a été bien sûr celui qui a rassemblé le plus de monde, 10 000 visiteurs. On en a compté 600 en moyenne en semaine et plus de 800 par jour le week-end suivant. 

"Le mois de juin est une période intermédiaire où on entre dans la saison estivale mais les grandes vacances n'ont pas commencé. C'est donc plutôt une bonne performance." - Bernard Reilhac, directeur de la société qui gère le musée de la Romanité

Les nîmois et les gardois ont été les premiers à visiter le musée les samedi 2 et dimanche 3 juin. Ensuite, la clientèle s'est ouverte aux Parisiens, ou à des villes proches comme Toulouse et Montpellier. Quelques étrangers anglophones ou allemand sont également venus.  

D'après la direction, les retours sont positifs, malgré quelques ajustements encore à réaliser. C'est le cas, par exemple, de la signalisation dans le musée. 

Environ 140 couverts par jour sur réservation à la Table du 2 

A la Table du 2, le restaurant du chef étoilé Franck Putelat, les équipes prennent encore leurs marques, reconnaît le gérant. 

"On est conscient d'avoir un gros paquebot en terme de restauration donc forcément il faut se roder. Mais les automatismes arrivent petit à petit." - Frédéric Sanchez, gérant de la Table du 2

Pour garantir la qualité du service, le restaurant se fixe un quota de 60 à 70 couverts par service sur réservation. "Il faut encore gagner en rapidité le midi", souligne Frédéric Sanchez. D'autant que la clientèle est principalement constituée d'actifs le midi, et la terrasse a dû être fermée plusieurs fois à cause de la météo.