Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Les teufeurs ont survécu à la neige sur le plateau de Millevaches

-
Par , France Bleu Creuse, France Bleu Limousin

Le Teknival 2019 s'est déroulé dans des conditions dantesques près de Féniers, dans la Creuse. 10 000 amateurs de techno ont participé à ce rendez-vous annuel qui change de lieu d'une année sur l'autre.

Au milieu des tentes de festivaliers, un bonhomme de neige n'a pas encore fondu.
Au milieu des tentes de festivaliers, un bonhomme de neige n'a pas encore fondu. © Radio France - Adrien Serrière

Feniers, France

Ça ressemble à un "gros camping qui fait du bruit", résume Pierre, un festivalier venu spécialement de Rouen pour le Teknival. Cinq ou six murs de son sont disposés sur le terrain, au bout d'une interminable allée de centaines de voitures et de tentes. Voilà la "piste de danse", peu remplie en milieu d'après midi samedi alors que le vent, la pluie et même la neige glacent les corps. 

Surprise, il fait froid 

Près de 10 000 personnes se sont donné rendez-vous ici. Tous ou presque ont su la destination au dernier moment. "Les conditions sont assez difficiles", relate Alice, fraîchement arrivée d'Aubervilliers, et qui a dû s'acheter un manteau en cours de route pour palier à la météo. Neige et grêle sont tombées dans la nuit de samedi à dimanche contraignant quelques participants à rentrer plus tôt que prévu.

"Les teufeurs sont des gens gentils qui vivent parfois dangereusement" 

La grande majorité des participants sont des moins de 30 ans. "On a d'un côté, des jeunes comme nous qui font la fête de temps en temps et, de l'autre, ceux qui malheureusement sont dans l’excès et qui passent leur vie à faire ça", analyse Valentine, une jeune participante. "Les teufeurs sont des gens gentils qui vivent parfois dangereusement", tentent de définir à son tour Alice. 

Drogues en tous genres

N'importe qui traversant le festival se voit très régulièrement proposer de la drogue. Ecstasy, cannabis, kétamine, LSD, cocaïne... les vendeurs ne manquent pas. Mais tout le monde ne consomme pas, tient à préciser Tanguy, venu de Mayenne : "Quand je vois l’état de certaines personnes, ça ne me donne pas du tout envie", assure le jeune-homme qui fume quand même du cannabis de temps à autre mais pas s'il conduit le lendemain. 

Sur place, plus de cent gendarmes exercent une surveillance aux abords du festival et contrôlent les véhicules qui entrent et qui sortent du site. Samedi après-midi, ils ont saisi de nombreuses drogues mais toujours dans des proportions liées à une consommation personnelle. Les forces de l'ordre ont par exemple saisi, après de multiples contrôles, une centaine de comprimés d'extasie. La préfecture souligne d'ailleurs l'augmentation de consommation de drogue dure cette année. 

Une trentaine de cas d'hypothermie 

Les températures sont descendues jusqu'à -3 °C. Malgré ces conditions extrêmement difficiles, il n'y a pas eu d'incident majeur à déplorer. Les secours sur place ont relevé une trentaine de cas d'hypothermie dont deux festivaliers qui ont dû être transportés à l'hôpital d'Ussel. L'un d'eux a également fait une surdose de kétamine. 

Près de 10 000 "teufeurs"' ont participé au Teknival 2019. - Radio France
Près de 10 000 "teufeurs"' ont participé au Teknival 2019. © Radio France - Adrien Serrière