Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Printemps du cinéma : à Auxerre, deux à trois fois plus de monde dans les salles obscures

dimanche 18 mars 2018 à 19:11 Par Lisa Guyenne, France Bleu Auxerre

Le cinéma à petit prix : du 17 au 20 mars, c'est le printemps du cinéma. Trois jours pendant lesquels toutes les séances sont à 4 euros. Pour le bonheur des spectateurs, des distributeurs, et des cinémas.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Auxerre, France

Dans le hall noir de monde du CGR d'Auxerre, beaucoup d'Icaunais viennent en groupe pour profiter des séances à petit prix. Pascal est venu avec du monde : "Ma femme, mes deux enfants, ma belle-mère et son ami. On fait profiter tout le monde !" "J'ai payé pour 6 personnes et ça m'a fait 24 euros, donc ça reste abordable", sourit Virginie.

Certains voient plusieurs films dans la même journée

Car le plein tarif, à 9,90 €, tout le monde ne peut pas se le payer. Alors aujourd'hui, certains en profitent même pour voir plusieurs films à la suite. Pour ce groupe de jeunes, c'est "Là on va voir le Labyrinthe, et ensuite Black Panther". Pour Carole, c'est le marathon :_"_On va voir 4 films aujourd'hui. C'est journée cinéma ! On habite à Bussy, loin d'Auxerre, on est monté exprès".

Les films grand public font un tabac... Mais pas que

Bien sûr, les films grand public et familiaux cartonnent, avec en tête La Ch'tite famille, de Dany Boon, et Tout le monde debout, réalisé par Franck Dubosc. Et le choix de ces films n'est pas un hasard, explique Mehdi Belhadj, le directeur du cinéma : "Les distributeurs sont très malins et choisissent bien leurs dates. Nous, on est dépendant des sorties nationales, mais les distributeurs, eux, vont caler la sortie de leur film la semaine du printemps du cinéma, histoire qu'il y ait un engouement et que le bouche-à-oreille fonctionne dans les semaines à venir."

Mais il y a aussi une place pour les films plus confidentiels, pendant ces trois jours à tarif réduit. "Par exemple, Razzia est un film "art et essai", sorti mercredi." Un film "compliqué" dans le jargon professionnel, avec des sujets parfois délicats ou plus difficiles à traiter. "Par contre, pendant le printemps du cinéma, les gens sont curieux. _Pour 4 euros, ils viennent voir le film_", affirme le directeur. 

Le pop-corn, grand gagnant du printemps du cinéma

Enfin, l'autre domaine qui cartonne, c'est aussi... la restauration ! _"_La buvette, c'est le feu ! On a l'impression que comme les places sont moins chères, les gens se font davantage plaisir sur les bonbons, les boissons... Ils vont prendre un grand pop-corn au lieu d'un petit par exemple."

Le printemps du cinéma dure jusqu'au 20 mars. Et comme chaque année à cette période, le cinéma double, voire triple son nombre d'entrées par rapport à un jour habituel.