Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Culture – Loisirs

Printemps du cinéma : le village breton qui se fait des films

mercredi 13 mars 2019 à 4:38 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le Printemps du cinéma se déroule du 17 au 19 mars avec une séance à prix unique de 4 euros. Face aux multiplexes, des bénévoles continuent d'amener le cinéma à la campagne comme "le Vendelais" à Châtillon-en-Vendelais, en Ille-et-Vilaine.

Roland Berhault, Joseph Douard, Solange et Jean Mauny (de droite à gauche)
Roland Berhault, Joseph Douard, Solange et Jean Mauny (de droite à gauche) © Radio France - Loïck Guellec

Châtillon-en-Vendelais, France

Châtillon-en-Vendelais, 1600 habitants entre Fougères et Vitré en Ille-et-Vilaine. Dans ce village de Bretagne, le cinéma résiste grâce à ses 57 bénévoles, coiffeuse, charpentier, maçon, secrétaire, professeur, ouvrier, agent des impôts et aussi retraités.  Ils se transforment en ouvreur, caissier, opérateur, programmateur. Sur la place de l'église et près de la mairie, on ne peut pas louper "le Vendelais" : c'est le nom de cette salle de 200 fauteuils rouges entièrement rénovée qui propose ce qu'il y a de mieux en terme de confort.

La passion d'un homme

Le cinéma de Chatillon-en-Vendelais doit beaucoup à un homme, n'en déplaise à sa modestie, Roland Berhault. Cet ancien agriculteur originaire de commune se donne corps et âme pour le cinéma. "On s'appelle exploitant, c'est un drôle de nom" explique ce dynamique septuagénaire. "On a accès à des belles choses proposées par des réalisateurs et nous, nous sommes l'interface entre eux et le public. A charge à nous d'amener le public dans le salle et de lui proposer quelque chose qui lui plait mais qui lui permette aussi de se construire, de se cultiver et de devenir un spectateur responsable"

On vient aussi se distraire parce que des éclats de rire dans la salle c'est passionnant."

Roland Berhault se définit d'ailleurs plutôt comme animateur de la salle car de nombreux films font l'objet de débats en présence de metteurs en scène, de documentaristes notamment.

Le cinéma "le Vendelais" à Châtillon-en-Vendelais - Radio France
Le cinéma "le Vendelais" à Châtillon-en-Vendelais © Radio France - Loïck Guellec

Une programmation pour tous les goûts

Au Vendelais, on programme des films grand public peu de temps après leur sortie nationale et des films d'art et essai. "Le cinéma c'est mon adrénaline; nous sommes des gens qui se piquent sans arrêt aux dopants" conclut Roland Berhault dans un grand éclat de rire. 

"Le Vendelais", comme l'ensemble des salles indépendantes d'Ille-et-Vilaine, participe au 28e Festival CinéMA35 du film francophone avec des animations, des rencontres, des débats, des ateliers mais aussi des avant-premières et des sorties nationales.