Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Privés de réouverture, les patrons de discothèques normands manifesteront à Paris dimanche

-
Par , France Bleu Cotentin, France Bleu

Les boites de nuit ne rouvriront pas ce weekend, comme les patrons normands l'espéraient. Pour montrer leur colère, une manifestation est prévue dimanche devant le ministère de la Santé.

Les boîtes de nuit restent fermées
Les boîtes de nuit restent fermées © Radio France - Krypton club

Les patrons de discothèques normands en colère. Ils pensaient pouvoir rouvrir leurs établissements ce vendredi, jour de fin de l'état d'urgence sanitaire. Le ministre de la Santé Olivier Véran en a décidé autrement mercredi, devant l'Assemblée nationale. Alors ces derniers annoncent une manifestation dimanche à 15 h devant le ministère de la Santé, à Paris. 

3.000 personnes attendues devant le ministère de la Santé

Les Normands étaient réunis hier à Caen, pour finaliser l'organisation du rassemblement. "Tous le monde sera en t-shirt blanc. On demande aux participants de venir avec des enceintes portatives pour faire un maximum de bruit, explique Matthieu Lebrun, du club le Milton à Baudre, dans la Manche. Énormément de patrons serons là. Tout ce qui tourne autour de notre monde, c'est à dire les deejays, les directeurs artistiques, les chanteurs... Il y aura des personnalités très connues. Toutes les personnes touchées par la fermetures de nos établissements. On est aussi en train de se rapprocher des intermittents, qui seront en manifestation aussi dimanche à un horaire différent." Les organisateurs attendent pas moins de 3.000 personnes

Les boites de nuit sont fermées depuis le début de la crise du Covid-19. Et ne pourraient rouvrir qu'à la rentrée. Matthieu Lebrun a déjà perdu près de 500.000 euros, en quatre mois. "Olivier Véran est en train de mettre tout un secteur d'activité à la rue. Je me demande comment on peut laisser faire ça dans un Etat, comme la France", continue le professionnel de la nuit.

Une demande de manifestation a été déposée à la Préfecture de Paris. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess