Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Qu'est-ce qui cloche à Flavigny-sur-Ozerain ?

mercredi 16 mai 2018 à 17:52 Par Stéphanie Perenon, France Bleu Bourgogne

A Flavigny-sur-Ozerain, les cloches de l'église du village ne sonnent plus aussi souvent qu'avant et elles ne sonnent plus à la volée. Et si la mairie a décidé de réduire leur cadencement, c'est par sécurité car le beffroi s'est fragilisé avec le temps.

Les cloches de l'église de Flavigny-sur-Ozerain ne sonnent plus aussi souvent qu'avant, et elles ne sonnent plus à la volée, une mesure de sécurité décidée par la municipalité.
Les cloches de l'église de Flavigny-sur-Ozerain ne sonnent plus aussi souvent qu'avant, et elles ne sonnent plus à la volée, une mesure de sécurité décidée par la municipalité. © Radio France - Stéphanie Perenon

Flavigny-sur-Ozerain, France

"Quand j'étais petite, on faisait tout en fonction des cloches à Flavigny-sur-Ozerain". Cathy revient souvent dans son village d'enfance et regrette ce silence. "C'est plus calme, on n'entend plus aussi souvent les cloches et il me manque quelque chose." Et c'est normal car depuis quelques temps les cloches de l'église Saint-Genest, édifiée au XIIIe siècle, ne sonnent plus à la volée.

Une mesure de sécurité 

"C'est une mesure de sécurité" explique Genest Brigand, le deuxième adjoint au maire dans la commune. "Si les cloches ne sonnent plus aussi souvent qu'avant, c'est une mesure de précaution pour éviter de fragiliser davantage le beffroi qui vieillit un peu moins bien ces derniers temps"

Les cloches de l'église sonnent mois qu'avant pour ne pas fragiliser davantage le beffroi - Radio France
Les cloches de l'église sonnent mois qu'avant pour ne pas fragiliser davantage le beffroi © Radio France - Stéphanie Perenon

La mairie a donc décidé de réduire leur cadencement, par précaution car ça pourrait devenir dangereux sur le long terme. Un artisan charpentier est venu constater le problème et a chiffré les travaux. "Cela pourrait coûter entre 30 et 40.000 euros", précise l'adjoint. "C'est une somme importante, qui pourrait s'ajouter à l'étude qui a été lancée récemment, et qui concerne la restauration de l'édifice." Du coup il faudra sans doute patienter encre un peu pour entendre à nouveau les cloches de Flavigny-sur-Ozerain, sonner comme à l'accoutumée et à la volée, rappelle l'élu.

C'est une mesure de sécurité, explique Genest Brigand, le deuxième adjoint au maire à Flavigny-sur-Ozerain. - Radio France
C'est une mesure de sécurité, explique Genest Brigand, le deuxième adjoint au maire à Flavigny-sur-Ozerain. © Radio France - Stéphanie Perenon

→ Retrouvez ce matin sur les ondes de France Bleu Bourgogne, l'interview de Genest Brigand, le deuxième adjoint au maire à Flavigny-sur-Ozerain.