Culture – Loisirs

Quai des bulles : il parodie les aventures de Tintin... en romans

Par Clément Lacaton, France Bleu Armorique et France Bleu samedi 24 octobre 2015 à 20:58

Gordon Zola, à mi-chemin entre Emile Zola et Flash Gordon...
Gordon Zola, à mi-chemin entre Emile Zola et Flash Gordon... © Radio France - Clément Lacaton

Saint-Malo fête la bande dessinée tout ce week-end. Dans les allées de Quai des bulles, 35e édition, nous avons rencontré Gordon Zola, un "romancier bédéphile". Son oeuvre ? Des romans qui reprennent les aventures de Tintin.

Dans les allées de la 35e édition de Quai des bulles à Saint-Malo, le deuxième plus grand festival du genre derrière Angoulême, il y a 600 auteurs et dessinateurs. Parmi eux, Gordon Zola. Entre Emile Zola et Flash Gordon (il se définit comme ça). Sur sa table, on retrouve les albums de Tintin, ou presque. Car derrière ce nom de plume, il y a un romancier qui a décidé - à ses risques et périls - de parodier les aventures de Tintin...

"Le spectre du tocard"

"L'affaire tourne au sale", "Le crado pince fort", "La Lotus bleue"', "Le temps pleut du soleil", "Le '13 heures' réclame le rouge", "Le spectre du tocard"... 24 romans au total sous le nom des aventures de "Saint-Tin et son ami Lou". Mais que fait un romancier dans un festival dédié à la bande dessinée ? On lui a posé la question. Derrière la parodie, il y a l'hommage d'un fou de BD. Tout remonte à 2008. Gordon Zola cherche une série entière à parodier. Il faut qu'elle parle à tout le monde. La seule qu'il trouve, c'est Tintin... "Donc j'ai décidé de faire une série romanesque dans lequel on retrouve tous les personnages décalés avec les histoires... 24 romans totalement burlesques, loufoques, c'est vraiment très très foufou."

Balzac et Goscinny

"Ecrire aujourd'hui des romans populaires sans s'inspirer de la BD, ce serait comme un manque, poursuit-il (...). Il faut digérer Balzac et Céline, mais aussi Goscinny, Gotlib et consorts." Sans oublier Hergé, donc. Mais la digestion a été difficile, car cette série de romans n'a pas du tout fait rire les héritiers du dessinateur belge. Ils ont crié à la contrefaçon. Le procès a duré deux ans. Gordon Zola a finalement gagné, au nom du droit à la parodie. **_

_**

Le festival Quai des bulles se termine ce dimanche soir (9h30-19h).

Un événement FRANCE BLEU ARMORIQUE. Vous pourrez notamment retrouver un hommage aux victimes des attentats de janvier à Charlie Hebdo, devant le Palais du grand large :

Radio France
© Radio France - Clément Lacaton
Aucun(e)
Aucun(e)
Aucun(e)