Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Quand Jean-Pierre Mocky voulait raser l'église de l'île de Groix

Le réalisateur Jean-Pierre Mocky est décédé ce jeudi 8 août à 86 ans. Il aimait la Bretagne et les Bretons et avait acheté une maison sur l'île de Groix dans le Morbihan. Le maire de l'île se souvient d'un homme drôle et provocateur.

Jean-Pierre Mocky au salon du livre de Paris 2007.
Jean-Pierre Mocky au salon du livre de Paris 2007. © Radio France - Catherine Grain

Le cinéaste Jean-Pierre Mocky est mort ce jeudi 8 août à l'âge de 86 ans. Réalisateur de plus d'une soixantaine de films dont "Un drôle de paroissien" ou encore "A mort l'arbitre", Jean-Pierre Mocky  était considéré comme "l'anar" du cinéma français. Il a tourné avec de grands acteurs, de Bourvil à Catherine Deneuve en passant par Charles Aznavour et Gérard Depardieu.

Plus de 20 annés passées sur l'île de Groix

Jean-Pierre Mocky était un amoureux de la Bretagne. Lors de ses interviews il disait aimer l'indépendance et la liberté des Bretons. Pendant 20 ans, de 1974 à 1995, le réalisateur a d'ailleurs passé tous ses étés dans une maison achetée sur l'île de Groix. Il y vivait de juin à septembre avec sa fille et son épouse.

L'actuel maire de l'île, Dominique Yvon a rencontré Jean-Pierre Mocky à plusieurs reprises. "C'était un homme fantasque, provocateur mais très drôle. Je l'ai invité quelques fois chez moi et on a passé de bons moments. Il ne ménageait pas ses auditeurs," s'amuse encore l'élu. "Quand mon père a reçu la légion d'honneur des mains d'Alain Poher sur l'île, Jean-Pierre Mocky l'a su et il a proposé de faire un film. Il a fait venir un preneur de sons, des caméras à la mairie...mais nous n'avons jamais vu le film !" raconte Dominique Yvon. 

Un tournage à Saint-Malo

"Un jour il a aussi proposé d'organiser de grands concerts internationaux mais je lui ai dit que ce n'était pas possible sans lieu de spectacle. Pour lui ce n'était pas grave il suffisait de raser l'église et de faire un grand auditorium !" Evidemment le projet n'a jamais vu le jour mais ces anecdotes racontent le Jean-Pierre Mocky fantasque et libre que l'on pouvait voir dans les médias.