Culture – Loisirs

Quand JO ne rime pas avec libido !

Par Katia Lautrou, France Bleu Cotentin jeudi 11 août 2016 à 17:19

Quand Jo ne rime pas avec libido
Quand Jo ne rime pas avec libido - pixabay.com

Ah les JO à Rio !!!! Pas facile de suivre les épreuves avec le décalage horaire !!! Certains ont décidé de zapper totalement quand d'autres s'organisent pour voir en différé. Et puis Il y a ceux qui se lèvent tout spécialement la nuit. Et là c'est la vie de couple qui en prend un sérieux coup.

"Quand c'est les JO c'est les JO..." Au comptoir d'un bar cherbourgeois Eric discute sports avec les copains. Ce cherbourgeois vit la nuit et madame doit faire avec " je mets le réveil à sonner, l'autre jour à 3 heures du matin j'ai regardé les françaises jouer au football". Eric qui s'organise même pour tenir toute la nuit devant sa télé : " je mange bien, un demi-melon avec une bonne soupe y'a pas de soucis. 22 heures à 5 heures du matin". Mais pour beaucoup c'est "trop tard, si il y en a qui veulent faire des calins..."

Fini les calins pendant les JO

Au beau milieu des copains une voix féminine se fait entendre : "moi je ne regarde rien, c'est beaucoup trop tard et le sport ne nous sépare pas avec mon mari". Mais malgré le décalage horaire certains persistent et signent : "Moi la télé elle marche toute la nuit, je dors deux heures par nuit, tout ce que je peux voir je regarde moi. Je suis tout seul et en retraite, j'ai le temps de  regarder et de dormir entre deux moi. C'est comme l'amour y'a pas d'heure.

Les JO qui restent l'évènement le plus regardé au monde.

Partager sur :