Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Quand Johnny Hallyday venait chanter à la salle des fêtes de Villerupt

jeudi 7 décembre 2017 à 0:03 Par Jordan Muzyczka, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Dans l'ouvrage "Villerupt, le petit Olympia", publié en septembre 2017, on apprend que cette salle des fête de Lorraine était un lieu prisé en France par les artistes. Johnny Hallyday s'y est produit à quatre reprises dans les années 1960.

Jean-Claude Steiner, le président du comité des fêtes de Villerupt. Il revient sur les nombreux artistes qui sont passés par la salle des fêtes. Joe Dassin, Georges Brassens ou encore Johnny Hallyday.
Jean-Claude Steiner, le président du comité des fêtes de Villerupt. Il revient sur les nombreux artistes qui sont passés par la salle des fêtes. Joe Dassin, Georges Brassens ou encore Johnny Hallyday. © Radio France - Jordan MUZYCZKA

Villerupt, France

Qu'ont en commun Coluche, Georges Brassens, Umberto Tozzi ou Johnny Hallyday ? Ce sont des artistes de renom et tous sont passés par Villerupt et sa salle des fêtes. A l'heure où la France entière rend hommage à la star du rock tricolore, Jean-Claude Steiner, le président du comité des fêtes de la ville nous (re)plonge dans l'histoire de ce lieu prisé avec l'ouvrage "Villerupt, le petit Olympia", publié en septembre 2017.

"Il faut savoir que dans tout l'Est de la France, la salle des fêtes de Villerupt était la seule qui pouvait accueillir plus de 1.000 personnes. L'Olympia, à Paris, à cette époque, c'était 2.000 personnes...", commence par expliquer celui qui était à l'époque secrétaire du comité. Les équipes des artistes viennent donc en Lorraine pour peaufiner et répéter le spectacle destiné quelques semaines plus tard à la capitale.

Dans "Villerupt, le petit Olympia", on (re)découvre tous les artistes passés par ce haut lieu de la fête en Lorraine. Le président du comité des fêtes de la ville, Jean-Claude Steiner. - Radio France
Dans "Villerupt, le petit Olympia", on (re)découvre tous les artistes passés par ce haut lieu de la fête en Lorraine. Le président du comité des fêtes de la ville, Jean-Claude Steiner. © Radio France - Jordan MUZYCZKA

Une des premières vedettes des lieux venue avec Jimi Hendrix

"Nous avions des craintes car Johnny Hallyday c'était une grosse machine". Et cela s'est confirmé. Quand il débarque en Lorraine, celui qui a 23 ans arrive avec deux camions, les remorques pleines. Mais la carrière du chanteur tourne un peu au ralenti, "il sortait du service militaire. Il voulait se relancer un peu. On s'est dit on va pouvoir contenir le succès."

Avant Johnny, il y avait eu dans cette salle, inaugurée en 1965, Tino Rossi, Salvatore Adamo, ou Sacha Distel.

Jean-Philippe Smet alias Johnny Hallyday débarque en 1966, accompagné de celui qui n'est pas encore le guitariste de légende, Jimmy Hendrix, mais qui convainc par son talent. "A la fin de la représentation, les fans voulaient couper les cheveux de Jimmy Hendrix pour conserver ses mèches". Pendant ce temps, d'autres fans étaient occupés à autre chose...

La chemise de Johnny, trempée de sueur, et bien on se l'arrachait dans la salle. Elle a terminé en plusieurs morceaux." Jean-Claude Steiner, président du comité des fêtes de Villerupt

Deux agents de police légèrement blessés

Un an après, en 1967, rebelote. Le Parisien de naissance pose à nouveau ses guêtres dans l'Est. Dans cette salle prévue pour 1.200 personnes, ils sont 1.500 à vouloir entendre et être au plus près de "L'idole des jeunes". Deux agents de police seront légèrement blessés par la foule, les forces de l'ordre devant effectuer un cordon pour empêcher tout contact entre le public et l'artiste

C'était une bête de scène. Ça, c'est un monstre. J'en ai vu des artistes défiler, mais personne ne m'a laissé un souvenir comme lui." Jean-Claude Steiner président du comité des fêtes de Villerupt

Le comité partage avec la jeune star une coupe de champagne. A ses côtés, sa compagne de l'époque, Sylvie Vartan.

"L'idéal masculin"

1969 est l'année de la troisième venue en Meurthe-et-Moselle. Il est accompagné de Michel Polnareff, artiste au succès naissant. Dans les coupures de presse annonçant l'événement, on peut lire concernant notre rockeur qu'il est le " physique de l'idéal masculin" pour les jeunes. "Jamais un artiste n'a été porté par un aussi grand nombre de fanatiques". Et nous ne sommes qu'en 1969...

"Ma femme était enceinte cette année-là, se souvient Jean-Claude Steiner, Johnny s'est essuyé avec sa chemise, et l'a lancé dans le public. Ma femme l'a reçue. Tout le monde se précipite alors sur elle. Un cousin heureusement a la bonne idée d'attraper le vêtement et de le jeter plus loin".

Johnny ramènera sa guitare une dernière fois en 1970.

Pour se procurer l'ouvrage "Villerupt, le petit Olympia", contactez le comité des fêtes de Villerupt au 06 45 99 50 87 ou rendez-vous dans les librairies de la ville. Le prix : 18 euros.