Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Quand la Manche flirte avec la Chine

mardi 26 mars 2019 à 8:46 Par Anthony Raimbault, France Bleu Cotentin

Pendant que le président chinois boucle sa visite en France, coup de projecteur sur les initiatives de rapprochement entre la Manche et la Chine.

 Des milliers de personnes ont assisté au Nouvel An chinois à Coutances
Des milliers de personnes ont assisté au Nouvel An chinois à Coutances © Radio France - Pierre Coquelin

La France et la Chine soignent depuis lundi leurs relations diplomatiques. Langue, jumelage, économie… Dans la Manche, les rapprochements sont nombreux avec le géant asiatique. 

Le chinois à la mode à l’école

Le chinois est enseigné depuis plusieurs années dans des lycées du département. C’est le cas notamment au lycée Lebrun de Coutances. Sur les 980 élèves, un centaine suit des cours de chinois.  Le proviseur François Lambert note un véritable engouement. 

« Sur CV des élèves le chinois, c’est un plus pour décrocher un entretien d’embauche ou un travail dans l’avenir »

L’établissement a mis en place un partenariat avec l’école des langues étrangères de Fuzhou (à l’est de la Chine). Des élèves chinois viennent en France et inversement. 

Ces entreprises qui rêvent de conquérir la Chine

Le marché chinois fait rêver les entrepreneurs manchois. Certains ont essayé et s’y sont brûlés les doigts à l’image des Maîtres Laitiers du Cotentin. A Chef du Pont, Mont-Blanc tente sa chance. A Villedieu-les-Poêles, l’entreprise Mauviel 1830 spécialisée dans les ustensiles de cuisine haut de gamme, nourrit également des ambitions. Depuis un an, Mauviel mise sur un distributeur qui dispose de 160 magasins. L’objectif  de la marque manchoise : se démarquer des concurrents grâce à son image made in France.

Coutances veut se rapprocher de la Chine

La coutançaise Xia Leperchois veut créer un jumelage entre Coutances et sa ville de naissance Liuyang (1 400 000 habitants). 

« J’ai le soutien du maire de Coutances. J’espère avoir aussi le soutien du comité de jumelage. Il y a encore beaucoup de travail. »

Xia Leperchois est déjà à l’origine d’un nouvel an chinois cette année au cœur de Coutances. L'association pour l'amitié franco-chinoise de la Manche prévoit un déplacement en Chine cet automne, avec l'espoir de faire avancer le dossier de jumelage.