Culture – Loisirs

Quand les libraires profitent aussi de la fête du livre de Saint-Étienne

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 14 octobre 2015 à 19:03

La fête du livre s'affiche dans les vitrines des librairies stéphanoises
La fête du livre s'affiche dans les vitrines des librairies stéphanoises © Radio France - Mathilde Montagnon

La Fête du livre démarre ce vendredi à Saint-Étienne. Avec des chapiteaux dans tout le centre-ville, des conférences, des expos et des auteurs à rencontrer. Pour les librairies stéphanoises, ces trois jours sont un évènement à ne pas manquer. En terme de chiffre d'affaire mais également d'image.

Pour Céline Guilbaud, la responsable de la librairie L'une et l'autre, la Fête du livre est très importante d'un point de vue économique. "Financièrement cela nous permet d'avoir un salarié à mi-temps à l'année", explique-t-elle, "qu'on ne pourrait pas forcément avoir sans cela. Donc cela permet de l'emploi". Céline Guilbaud qui estime en outre que l'ensemble des librairies stéphanoises profitent de l'événement. Et que si la ville compte autant de librairies indépendantes, c'est justement grâce à la Fête du livre.

À la librairie pour enfants Les Croquelinottes, la Fête du livre permet de réaliser en un week-end, le chiffre d'affaire d'un mois de travail traditionnel (hors décembre). Chez Forum aussi la Fête du livre est un moment à ne pas manquer. Selon la responsable du magasin Maria Defour "le week-end de la fête du livre c'est l'équivalent d'une semaine ordinaire sur le magasin niveau chiffre d'affaire". Mêmes chiffres du coté de la Librairie de Paris. Mais ce n'est pas ce que veut retenir son responsable Denis Vernet pour qui "les répercussions économiques sont importantes mais ce n'est pas ce qu'on recherche. La Fête du livre elle sert à montrer que la culture c'est important à Saint-Étienne".

La plupart des librairies stéphanoises installent des stands sous les différents chapiteaux installés dans le centre-Ville de Saint-Étienne. Et plus la librairie est de taille modeste et plus elle semble dépendante économiquement de la Fête du livre.