Culture – Loisirs

Quand on travaille avec Céline Dion, tout se passe dans "la détente et le sourire" selon Jacques Vénéruzo

Par Charlotte Coutard, France Bleu Provence et France Bleu jeudi 26 janvier 2017 à 10:42

Céline Dion sera en concert le 18 juillet à l'Orange Vélodrome de Marseille.
Céline Dion sera en concert le 18 juillet à l'Orange Vélodrome de Marseille. © Maxppp -

Céline Dion sera en concert le 18 juillet au stade Orange Vélodrome avec France Bleu Provence. Jacques Vénéruzo, auteur-compositeur-musicien qui vit à la Ciotat, a déjà travaillé à plusieurs reprises avec elle.

Céline Dion sera en concert à l'Orange Vélodrome le 18 juillet. Un concert exceptionnel avec France Bleu Provence. La diva aux 250 millions d'albums vendus dans le monde organise une grande tournée européenne de 16 dates, qui va donc passer par Marseille.

Jacques Vénéruzo est auteur-compositeur-musicien. Il vit à la Ciotat et il a travaillé avec les plus grands : Patrick Fiori, Florent Pagny, Garou et bien sûr, Céline Dion. C'est à lui notamment que l'on doit le titre "Parler à mon père". Il était l'invité de France Bleu Provence ce jeudi matin.

Interview

France Bleu Provence : Comment est Céline Dion quand on travaille avec elle ?

Jacques Vénéruzo : Elle est exigeante parce qu’on ne peut pas arriver à ce niveau sans être exigeant, mais autrement tout se passe vraiment dans la détente et le sourire tout en travaillant. Avec René Angelil, ils avaient une manière de travailler particulière, et presque amicale.

FBP : Céline Dion a vraiment été façonnée par son mari, mort il y a un an ?

JV : Elle n'aurait rien fait sans lui, il n’aurait rien fait sans elle. J’ai rarement rencontré un couple aussi complémentaire.

FBP : Comment avez-vous été amené à travailler avec Céline Dion ?

JV : La première fois que j’ai travaillé avec elle, c’est presque par hasard. Je travaille avec Jean-Jacques Goldman depuis très longtemps, et il m’en avait parlé souvent, mais moi la première fois que j’ai travaillé avec elle, c’est en travaillant avec Garou, sur l’album "Seul". J’avais écrit "Sous le vent", qui s’est transformée en duo à la demande de Céline Dion. C’est Céline Dion et René Angelil qui produisaient l’album de Garou et elle désirait vraiment chanter cette chanson avec lui, donc on a transformé ça en duo. C’est la première collaboration que j’ai eu avec Céline. Par la suite, il y a eu l’album "Une fille et quatre types" avec Jean-Jacques Goldman.

FBP : Vous avez encore des chansons en stock ? C’est facile de trouver l’inspiration quand on travaille pour Céline ?

JV : Je ne prépare jamais, c’est au moment où il y a une opportunité, où on me le demande. J’espère avoir l’inspiration. Par exemple pour le dernier album "Encore un soir", j’ai écrit la musique de "Si c’était à refaire". Ça se passe comme ça, je n’anticipe pas trop. J’en ai écrit pas mal. On verra la prochaine fois si j’ai encore de l’inspiration !